• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 22 janvier 2009

Archive pour le 22 janvier, 2009

+Ourabah Brahim(Membre fondateur et entraîneur du RC Amizour: « L’athlétisme méprisé par les autorités locales »

B.O entraîneur au RC Amizour: « L’athlétisme méprisé par les autorités locales » (Ph.D.R)« L’athlétisme méprisé par les autorités locales »

Jeune entraîneur, sortant de l’Institut des sciences et de la technologie des sports (ISTS) en tant que conseiller sportif, Brahim  Ourabah qui a déjà exercé à l’APTT (Alger) et à l’ASSN (Souidania), est membre fondateurs du Racing club d’Amizour, un club d’athlétisme créé en 2007. Dans l’entretien qu’il a bien voulu accorder au blog, Brahim n’a pas manqué de pousser un coup de gueule à propos du mépris affiché par les responsables à l’égard du sport au niveau de la commune et en particulier à l’égard de l’athlétisme. Lecture.

Motsdtete06damizour : Comment est né le RCA ?

Brahim Ourabah : Le RCA dont je suis l’un des membres fondateurs a vu le jour en 2007. Eyant été moi-même athlète, avant de rejoindre l’ISTS, nous avons  ressenti la nécessité de lancer ce projet dont l’objectif premier est  l’investissement dans la formation de jeunes athlètes et la promotion du sport féminin dans notre commune.

 Et s’agissant de l’encadrement et des effectifs ?

Côté effectif, le RCA recèle un riche effectif et une pâte précieuse : de jeunes athlètes et pris en charge par un encadrement de qualité,  constitué de jeunes techniciens et entraîneurs diplômés qui œuvrent avec abnégation  et sans relâche à l’éducation et à l’épanouissement de toutes ses filles et tous ces garçons dans cette discipline sportive. Mais…

Mais quoi ? Allez-y, continuez

> Oui, je voulais dire que si la pâte et l’encadrement  existent et que la commune d’Amizour a toujours enfanté de très bons athlètes, ces derniers arrêtent « la course » en milieu de chemin, parce qu’ils ne sont pas encouragés  et il faut dire que les autorités locales ne mettent les moyens que pour le foot, mais pour les autres disciplines dont l’athlétisme, elles sont délaissées et même méprisées.

Vous voulez dire que votre club n’a jamais bénéficié d’aide de la part des autorités locales ?

> Oui c’est-ce que je veux dire et pas autre chose ! Quelques fois, nous disposons, en matière de transport du bus de la commune  et là, encore, ce n’est pas toujours évident et facile puisque il faut faire toute une gymnastique et, je tiens à exprimer la colère et le mécontentement de tous nos jeunes athlètes qui  évoluent dans des conditions difficiles et qui résistent malgré les pressions de tous genres…

Et en matière de subventions, on croit savoir que l’APC a réservé une subvention assez conséquente pour votre club…

> Excusez-moi, mais vous voulez rire ou quoi ? Les subventions ? Je vous livre quelques chiffres pour que tout le monde sache. Est-ce que c’est normal que l’APC attribue 25 millions à 5 clubs réunis (sports collectifs) et 20 millions au profit de la JSBA et 20 millions au profit de l’USOA (football) et là aussi,  les 20 millions pour chacun de ces 2 clubs restent insignifiants. J’ajoute que le club a fonctionné  pendant une année, à sa création sans aucune  subvention.

Parlez-nous un peu du palmarès du club.

> Oui, le RCA qui est un très jeune club a réussi à s’imposer et à imposer sa griffe aux plans local et national malgré les moyens dérisoires dont nous disposons : 4 médailles nationales et surtout une 80e place au niveau national sur 260 clubs et ce n’est qu’un début.

A vous de conclure cet entretien…

> Mes salutations sportives et amicales à tous les athlètes de la commune d’Amizour, de tous les clubs et tous les sports, ensuite je veux dire même si les entrepreneurs et les responsables ne nous offrent pas  des moyens minimums pour encadrer nos enfants, jeunes sportives et sportifs, le RCA qui investit dans la formation  leur dit qu’il offrira d’autres médailles à la commune d’Amizour et merci de nous offrir cette opportunité de reposer, une fois encore, les difficultés dont souffre et dans l’indifférence notre club. Nous lançons un appel à toutes les autorités dont la Ligue, l’APW, la DJS pour soutenir et aider nos jeunes athlètes.

Propos recueillis  par R.Z.motsdtete06damizour

+Lancement d’un bouquet Canal+ pour le Maghreb:

c.jpg  Canal+ version Maghreb

Cana+, le groupe audiovisuel français vient d’annoncer un projet de commercialisation d’un bouquet de 25 chaînes satellitaires par Arabsat le leader de distribution de télévision par sétellite dans le monde arabe.

Cet accord prévoit la diffusion de la chaîne Canal+ (dans une version adaptée), France 2 (chaîne généraliste publique, ainsi que d’autres chaînes thématiques. S’agissant des chaînes privées ; Canal+ est en négociation pour les intégrer dans son bouquet.

L’abonnement à ce bouquet se fera sous forme de cartes prépayées dont le coût de base sera de 20 euros par mois (environ 1,860 DA), disponibles auprès d’un réseau de distributeurs et de partenaires locaux.

R.Z.motsdtete06damizour

 

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués