• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Archive pour janvier, 2010

+ CAN 2010: Dans un entretien à France Football, Raouraoua estime que « L’Egypte méritait de gagner contre l’Algérie »

M. Raouraoua, Président de la Fédération algérienne de football (FAF)  » L’Egypte méritait sa victoire contre l’Algérie », selon Raouraoua

Dans un entretien au quotidien sportif français « France football » du 29 janvier dernier, si le  Président de la Fédération algérienne de football (FAF) M. Raouraoua ne ménage pas l’arbitre de la demi-finale Egypte-Algérie (4-0), en revanche, il estime que « l’Egypte méritait de gagner ce match, quelque soit la situation qui a prévalu »

Extrait :

[...]

Revenons à cette demi-finale. Que s’est-il passé selon vous ?

La rencontre a été totalement faussée par un arbitre irresponsable et presque incompétent, il a tué le match au bout de trente minutes. Cela ne peut en rien diminuer la victoire de l’Egypte, qui méritait de gagner ce match quelle que soit la situation qui a prévalu.

Lien lire l’intégralité de l’entretien: > http://www.francefootball.fr/FF/breves2010/20100129_181639_raouraoua-un-arbitre-irresponsable.html

+ CAN 2010/ Arbitrage demi-finale Egypte-Algérie (4-0): Les révélations de Hannachi

Le président de la JSK Md. Cherif Hannachi a déclaré, sur les ondes de la Chaîne 3, que l’arbitre qui a dirigé la demi-finale Algérie-Egypte  a  pris contact avec des Algériens pour leur  proposer un arrangement du match et  faciliter, ainsi, la tâche à notre Equipe nationale.

Hannachi va plus loin dans ses révélations en précisant : « Je connais l’identité des contacts algériens de Koffi Codjia» et étaye ses propos en déclarant  « détenir des preuves de ses affirmations : des SMS et des courriers électroniques. Hannachi a indiqué  que « c’est devant le refus de la personne contactée, qui a signifié à l’arbitre en question que la FAF ne vend ni n’achète les matches, que celui-ci s’est vengé en favorisant les Egyptiens ».

Si  personne ne peut nier la gravité de telles révélations, une question mérite, tout de même d’être posée : Pourquoi Hannachi n’avait-il pas tiré la sonnette d’alerte au moment opportun ?

R.Z.motsdtete ( Traduction et synthèse d’après un article El khabar du 31 janvier 2010 )

+ Finale CAN 2010:L’Entv boycotte… la cérémonie de remise du trophée

Professionnalisme, quand tu  peux attendre…

La télévision algérienne s’illustre, une fois de plus,  pas son manque de professionnalisme, en empêchant les téléspectateurs de suivre la fin de la finale de la CAN 2010 et en « censurant »  la cérémonie de remise du trophée à l’équipe victorieuse. Oui, on aurait aimé voir dans cette finale notre Equipe nationale, mais de là  à envoyer  balader les téléspectateurs qui voulaient, tout de même suivre les ultimes séquences de cette CAN, c’est absurde. C’est peut-être une manière de l’ »Unique » de prendre sa revanche sur l’arbitre de la rencontre entre l’Egypte et l’Algérie. Si l’arbitrage a été scandaleux, l’attitude de « notre» télévision »  l’est aussi. Le ridicule a atteint son paroxysme, lorsque, même dans l’annonce des titres du bulletin de 20 h, pas un mot, pas une allusion, pas une image  à cette finale. Ne serait-ce par respect … au pays organisateur. Comme notre télévision ne nous a pas habitués au professionnalisme, ce chauvinisme, injustifié et injustifiable n’est pas du tout étonnant. C’est une attitude maladroite et regrettable !

R.Z.motsdtete

+ L’Egypte remporte sa 3e CAN consécutive en s’imposant contre le Ghana (1-o)

Malgré une domination des Ghanéens, notamment eu deuxième période, l’Egypte s’impose aujourd’hui, en finale de la CAN 2010. Le seul but de la rencontre a été inscritpar Gedo, à la 85e’.

+ Pour son comportement, Chaouchi risque d’être écarté de l’Equipe nationale, selon Liberté

Chaouchi sévèrement remontré par Raouraoua et Saâdane Chaouchi sévèrement remontré par Raouraoua et Saâdane

Le gardien de l’Equipe nationale  d’Algérie, Faouzi Chaouchi pourrait être écarté, pour son comportement négatif, contre l’Egypte, en demi-finale, rapporte le quotidien Liberté à paraître. Selon le quotidien, citant des sources dignes de foi, le président de la FAF et le sélectionneur national ont eu une vive discussion avec le keeper des Fennecs. «  »Ici, ce n’est pas le championnat national où vous les joueurs, vous malmenez comme vous voulez les arbitres. Dans le haut niveau, tu risques gros et l’Algérie ne peut pas se permettre de courir des risques avec toi. C’est une affaire trop importante », lui ont dit les deux hommes, ajoute Liberté. Chaouchi, qui a quasiment agressé l’arbitre Koffi Codjia sur l’action du penalty, a fini par se faire expulser suite à une agression caractérisée sur un joueur égyptien.

Chaouchi qui avait été critiqué pour ses bourdes lors du premier match contre le Malawi, s’était ressaisi contre le Mali et surtout contre la Côte-d’Ivoire, avec des prestations de premier ordre. Mais, contre l’Égypte, il  a perdu son sang-froid. Il a été de nouveau gagné par ses vieux démons ; l’arbitre aurait pu même l’expulser suite au coup de tête qu’il lui a légèrement asséné. Quelles que soient les circonstances, c’est une faute grave ! considère Liberté.

Synthèse R.Z.motsdtete (D’après Liberté) http://www.liberte-algerie.com

+ Le Togo exclu des deux prochaines éditions de la CAN…

Membres de la délégation du Togo sous le choc après l'attentat  terroriste qui a ciblé le bus de l'équipeQuand la CAF disjoncte…

Au lieu de prendre des décisions exemplaires contre des arbitres qu’on qualifierait plutôt « d’ar-pitre », la CAF disjoncte et vient de sanctionner le Togo pour s’être retiré de la CAN, pour les raisons qu’on connaît.

Ainsi, l’Equipe nationale du Togo  ne pourra pas prendre part aux deux prochaines CAN (2012 et 2014), sanction assortie d’une amende de 50.000 dollars. Certes, de telles dispositions sont prévues dans les règlements de la CAF, mais franchement inadéquates,  maladroites et surtout immorales,  eu égard au drame qui a touché l’Equipe du Togo,  victime d’un attentat qui a fait des blessés parmi les joueurs et … deux morts parmi  ses dirigeants. Après une telle tragédie quelle équipe aurait le cœur  à  jouer … normalement au football ?  

Réagissant à la décision de la CAF qui invoque « des intérférences gouvernementales », le sélectionneur du Togo, Hubert Velud assimile cette sanction à « un dernier coup de hache » et ajoute : «C’est ahurissant, c’est n’importe quoi. Les gens vont être abasourdis ici (au Togo). On ne se rend pas bien compte, on parle d’immoralité… Au-delà des entraîneurs, des joueurs, c’est un peuple entier qui va être pénalisé. Quelque part, ça efface le drame, c’est comme s’il n’avait pas eu lieu, a-t-il ajouté. On se sent trahis, humiliés et rabaissés. De tout façon, on nous a toujours rabaissés depuis le début».

L’on se demande si le Comité d’organisation de la CAN 2010 et le pays hôte censés assurer toutes les conditions sécuritaires  ne  doivent pas aussi être frappés de sanctions pour  les  graves défaillances et négligences   qui ont coûté la vie à des dirigeants d’une équipe venue participer à la compétition.

R.Z.motsdtete

+ CAN 2010: Match pour la 3e place: Le Nigéria s’impose face à l’Algérie

Grâce à un exploit individuel signé Obinna (55′), les Super Eagles s’imposent logiquement face à des Fennecs diminués et démobilisés. Pour la septième fois de son histoire, le Nigeria s’offre la troisième place en Coupe d’Afrique des Nations. (L’Equipe.fr)

+ Défaite de l’Algérie contre l’Egypte/ L’avis de Rabah Madjer: Un autre son de cloche…

Défaite de l'Algérie contre l'Egypte/ L'avis de Rabah Madjer: Un autre son de cloche...   »Je ne vais pas accuser uniquement l’arbitre… »

Aux avis et commentaires qui incriminent globalement et dans le détail  l’arbitre dans la défaite de l’Algérie face à l’Egypte, en demi-finale de la CAN 2010, Rabah Madjer, l’ancienne gloire des Verts à la célèbre talonnade au Porto,   tient à faire entendre un autre son de cloche qui ne va certainement pas plaire aux partisans de l’unanimisme ambiant:   « Je ne vais pas accuser uniquement l’arbitre. Tout le monde a vu le match et tous ont constaté que certains de nos joueurs ont commis des fautes impardonnables à ce stade de la compétition. L’expulsion de Halliche, peut-être qu’elle n’était pas juste, mais excusez-moi, celles de Belhadj et Chaouchi étaient méritées et ont complètement anéanti nos chances de revenir dans le match. Il ne faut pas exagérer et toujours se cacher derrière les arbitres et chercher les excuses. Les joueurs doivent assumer ce qu’ils ont fait sur le terrain, un point c’est tout »

+ The Little Big Team…

 La Grande Petite Equipe

Aujourd’hui, notre équipe nationale va livrer son dernier match de cette CAN 2010 qui aura été caractérisée par de nombreux incidents et un arbitrage tout simplement scandaleux. Et tout ça, au nez et au vu de tout le monde : des Sieurs de la CAF et de la FIFA. Aujourd’hui, les Vert joueront ce qui est appelé dans le jargon footballistique « la petite finale ». Que non ! C’est loin d’être une petite finale. Elle opposera deux grandes équipes du gotha africain et mondial.  C’est la véritable finale : celle de l’honnêteté, du loyalisme, du respect des valeurs du sport. Du respect tout court. De la grandeur de l’âme, de la transcendation. Sans calculs. D’une grande petite équipe, qui arrive et qui bouscule la hiérarchie  continentale et mondiale. Qui ne veut pas être sur la première marche du podium par un coup de pouce d’un arbitre quelconque, mesquin, petit et pitoyable. C’est toute la différence. C’est ce que, moi, j’appelle the Littele big team. La grande petite équipe qui jouera la petite grande finale pendant que la fausse grande équipe jouera petitement «  la grande » finale. Le scorpion ne serait jamais devenu une constellation s’il n’avait pas mordu Achille au talent… 

R.Z.motsdtete

+ CAN 2010: Demi-finale Algérie-Egypte: L’Algérie a été éliminée par un arbitrage scandaleux!

L'Algérie a été éliminée par un arbitrage scandaleux!L’Algérie a été éliminée par un arbitrage scandaleux! 

L’Algerie a été éliminée par l’arbitre et non pas par l’egypte. Voici quelques declarations de haut niveau. Déclarations à l’issue du match Algérie-Egypte (0-4), comptant pour la demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations de football qui s’est déroulée jeudi soir à Benguela (Angola).

 Synthèse de Mohand Naït Djoudi pour Mots de Tête d’Algérie

Rabah Saâdane (Sélectionneur national): «Il n’y a pas eu de match de football aujourd’hui. L’arbitre nous a déstabilisés par ses décisions. Il est pour beaucoup dans notre élimination. L’expulsion de Halliche a été planifiée et préméditée. On a visé notre meilleur défenseur. Malgré le penalty on a continué à jouer dans le but d’égaliser mais c’était impossible avec un tel arbitrage et 3 expulsions qui ont touché toute la défense. Il faut analyser ce qui s’est passé aujourd’hui à tête reposée. Nous avons réalisé une bonne CAN. Il y a beaucoup d’enseignements à tirer et il faut continuer à travailler».

Karim Ziani (Joueur Algérie): «Nous regrettons cette élimination. On aurait aimé aller en finale. Malheureusement nous avons commis certaines fautes et c’est beaucoup à ce niveau. Malgré cette défaite nous sommes loin d’être abattus. Il reste un match pour la 3e place qu’on va jouer à fond et préparer aussi le mondial».

Abdelkader Ghezzal (Joueur Algérie): «Je pense que le tournant du match a été le pénalty accordé par l’arbitre aux Egyptiens suivi d’une expulsion de Halliche. Avant ce coup de sort, le match était équilibré. Nous avions même 2 opportunités pour marquer. Même à 10 nous avons continué à jouer et nous avons tout donné. C’était très difficile de jouer avec une telle infériorité numérique (8). Je suis un joueur professionnel et je ne peux pas porter de jugement sur l’arbitre. Il y a une 3e place à prendre sur le podium et nous allons la jouer pleinement».

Mohamed Raouraoua (Président FAF): «Le résultat ne reflète pas la physionomie du match mais il est inconcevable que trois joueurs soient expulsés dans une demi-finale de Coupe d’Afrique. L’arbitre est responsable de cette défaite. Avant le début du match j’ai parlé aux joueurs et je leur ai dit que notre objectif dans cette compétition a été atteint. Maintenant il reste un match contre le Nigeria pour le compte de la 3e place et il faut le gagner».

Abdelhak Benchikha (Entraîneur national A’): «Je félicite l’Egypte pour sa qualification en finale. Lors des 30 premières minutes, les deux équipes ont fait jeu égal, mais après le penalty, il n’y a plus eu de match. Le premier carton jaune à Halliche est imaginaire, et les conditions du match ont rendu le score lourd. Je crois que l’objectif de l’Algérie a été atteint lors de cette coupe d’Afrique et l’équipe peut rentrer au pays la tête haute».

Mustapha Biskri (Technicien algérien): «Le résultat ne reflète pas le niveau de la sélection algérienne car la rencontre s’est déroulée dans des conditions extra-sportives. Le match des quarts de finale entre l’Egypte et le Cameroun n’a pas été d’un niveau élevé, ce qui a permis aux Egyptiens d’économiser leur énergie. C’est le contraire de l’Algérie qui a fait beaucoup d’efforts lors de son match face à la Côte d’Ivoire. Beaucoup de travail reste à faire. Mais il ne faut pas oublier qu’avant la venue de Mohamed Raouraoua et Rabah Saâdane, les Verts étaient à la 103e place au classement FIFA alors qu’ils sont maintenant à la 26e place et sont qualifiés pour le Mondial sud-africain».

Abderrahmane Mehdaoui (Technicien algérien): «L’Algérie est fière de son équipe nationale et de son peuple. La sortie des supporters algériens dans les rues de toutes les villes du territoire national pour apporter, malgré la défaite, leur attachement et leur amour à cette équipe veut tout dire. Ce geste ne fera que renforcer encore plus la sélection algérienne. Les supporters ont compris les conditions dans lesquelles s’est déroulée la rencontre avec la fatigue des joueurs et cet arbitrage scandaleux».

Chawki Gharib (Entraîneur-adjoint d’Egypte): «On a joué cinq matches dont trois contre des équipes qualifiées pour la Coupe du monde, et on a gagné ces trois matches, en marquant dix buts. C’est grâce à notre stratégie, qu’on a bien négocié ces matches. Certes, l’expulsion de Halliche a influé sur le rendement de l’équipe algérienne, mais c’est ça le football. Concernant l’arbitrage, je dirais qu’en football, il y a des erreurs de l’arbitre. Mais je ne veux pas juger l’arbitre».

Mohammed Zidan (Joueur égyptien): «C’était un match très important pour notre équipe. Nous voulions nous racheter après notre élimination en Coupe du monde devant le même adversaire. Nous allons tout faire pour remporter le trophée pour la 3e fois consécutive, et qui sera un exploit unique dans les annales».

Imad Meteeb (Joueur égyptien): «On a été plus chanceux que lors du précédent match. Si nous avons gagné avec quatre buts, c’est dû, en grande partie aux trois expulsions des joueurs algériens. Avec une telle supériorité numérique, c’est devenu plus facile pour nous».

Par N. Naït Djoudi

123456

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués