• Accueil
  • > Archives pour février 2010

Archive pour février, 2010

+Alors que la date du baccalauréat reste un souci pour les parents d’élèves…

que la date du baccalauréat reste un souci pour les parents d'élèves, L'UNPE demande une deuxième session L’UNPE demande une deuxième session

Considérant que le  programme scolaire ne sera pas achevé à temps et se souciant du  devenir des candidats au baccalauréat, l’Union nationale des parents d’élèves (UNPE) demande que soit prévue une deuxième session, rapporte le quotidien Le Temps d’Algérie, dans son édition d’aujourd’hui,  citant Khaled Ahmed, président de l’UNPE, qui suggère que le report de l’examen serait une solution au problème, d’autant que le rattrapage décidé par le ministère de l’Education en date du 7 décembre 2009 n’a pas été appliqué dans tous les lycées. «Il serait également astucieux de reporter l’examen du baccalauréat à la fin juin et ce, de façon à ce que tous les cours soient dispensés», a-t-il déclaré, ajoutant que seul le futur candidat subit ces fâcheuses conséquences. L‘UNPE, ajoute le quotidien,  lance un appel aux syndicats toujours en grève, leur demandant de renoncer à la grève et de recourir à d’autres façons de revendiquer «qui ne portent pas préjudice à la scolarisation de nos enfants». A ce propos, est-il indiqué, une réunion est prévue incessamment entre l’UNPE et les syndicats.

R.Z.motsdtete (Synthèse)

+ France: Une affiche électorale du FN provoque l’indignation

Une affiche électorale du FN  provoque l’indignation  »L’Hexagone » aux couleurs du drapeau de l’Algérie sur lequel se dressent des minarets

Une affiche sur laquelle on peut lire  le slogan « Non à l’islamisme » représente, au premier plan, une femme intégralement voilée, alors qu’au second plan,   la carte géographique de la France aux couleurs de l’emblème algérien,  plantée de  minarets qui se dressent et qui suggèrent des missiles.

Pour sa campagne électorale des régionales du 14 mars prochain, le Front National (FN) extrême droite française dont le gourou n’est autre que Le Pen a placardé une affiche qui a provoqué l’indignation de l’opinion et notamment celles des organisations contre le racisme. Une affiche, sur laquelle ont peut lire  le slogan « Non à l’islamisme » représente, au premier plan, une femme intégralement voilée, alors qu’au second plan,  la carte géographique de la France aux couleurs de l’emblème algérien  plantée de  minarets qui se dressent et qui suggèrent des missiles.

Les associations contre le racisme n’ont pas tardé à réagir contre l’affiche en question controversée.  La Ligue contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA)  qui considère que l’affiche constitue « une incitation à la haine raciale et un trouble manifestement illicite »  a fait savoir qu’elle a interpellé Jean-Marie Le Pen « pour retirer  immédiatement cette affiche ». De son côté le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples demande « en urgence, le retrait de l’affiche, l’interdiction de la coller et la condamnation de ses auteurs. »  

A Genève, d’où la campagne contre les minarets des mosquées a commencé et qui a suscité l’indignation d’une bonne partie de la classe politique, une plainte a été déposée non pas pour racisme, mais pour plagiat.

R.Z.motsdtete (D’après diverses sources médiatiques)

+Education/ Nouveau régime indemnitaire: Quand le « Radar » de Liberté sert de relai d’information

La prime de rendement individuelle (PRI) n’est pas incluse dans le régime indemnitaire dévoilé par le ministère de l’Éducation nationale au début de cette semaine, rapporte le quotidien Liberté dans … son Radar du jeudi dernier. Toujours selon le même « Radar », cette prime connaîtra aussi une augmentation. Elle sera désormais calculée sur le nouveau salaire avec un effet rétroactif à partir de janvier 2008. Les primes rendues publiques ne contiennent que les éléments des indemnités constituant le salaire, croit avoir capté le Radar…

+ Ali Tounsi, Directeur général de la Sûreté Nationale assassiné dans son bureau

Le défunt , Ali Tounsi,Directeur général de la Sûreté NationaleM. Ali Tounsi, Directeur général de la Sûreté Nationale est décédé ce  jeudi, annonce le ministère de l’intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué.

« Le décès de M. Ali Tounsi est survenu à 10h 45 lors d’une séance de travail au cours de laquelle un cadre de la police, apparemment pris d’une crise de démence a utilsé son arme et blessé mortellement le Colonel Ali Tounsi, après quoi il a retourné l’arme contre lui se blessant gravement ».

Le ministère de l’intérieur qui fait état du transfert de l’auteur de cet acte à l’hopital, précise qu’une enquête judiciaire a été ouverte pour « déterminer les circonstances de ce douloureux événement ».

Par APS

+ Nouveau régime indemnitaire des personnels de l’Education: De la poudre aux yeux…

Grille: Nouveau régime indemnitaire des personnels de l’Education

Nouveau régime indemnitaire des personnels de l'Education

Cliquer sur la vignette pour agrandir l’image

+ Amizour: Une commission de l’APW au Lotissement Azemour

  Un état des lieux catastrophique

«Un état des lieux catastrophique »,  c’est ce qu’a pu constater une commission de l’APW, qui s’est déplacée aujourd’hui, à Amizour au niveau du lotissement N° 2  Azemmour. Cette visite a intervenu suite aux démarches incessantes de l’association du quartier. En effet,  après avoir vainement  attendu des réponses concrètes des autorités locales, aux problèmes liés à leur quotidien,  les habitants du lotissement ont préféré solliciter l’APW qui a répondu présent.

Sur les lieux, les membres de la délégation, conduite par M. Tabet,  n’ont pu que constater l’état de délabrement de ce lotissement d’habitation datant de 1985 et laissé à l’abondon. Situé dans le périmètre urbain de la commune, le lotissement de quelque 127 lots, représentant une population de quelque 500 habitants,   attend toujours d’être alimenté en gaz de ville, alors que des îlots nouvellement créés, et considérés comme hors périmètre  urbain,  ont été pris en charge par l’APC,  ont tenu à préciser les membres de l’association à la délégation de l’Assemblée de wilaya.

Au terme de cette visite, les membres de la délégation ont  rassuré les citoyens mécontents ,  à l’instar du lotissement « Kalitous » n° 1, le premier que la commune d’Amizour ait connu et qui  vit le même calvaire, de prendre en charge leurs doléances, en tenant compte des priorités.  Il est à préciser que la délégation de l’APW, n’a pas jugé utile de passer par l’APC.

Par ailleurs, l’on apprend que l’association du lotissement n° 1 Kalitous,  devrait se réunir dans la perspective d’actions et de démarches auprès des différentes autorités de wilaya.

R.Z.motsdtete

+ La révolution des « œillères »

 La révolution des « œillères »

Les nouvelles augmentations -ne me demandez pas pourquoi ce conditionnel- dont « bénéficieraient »  les personnels de l’Education et annoncées en grande pompe, ne semblent pas avoir  l’effet escompté auprès des syndicats protestataires. Au lendemain de l’étalage sur la place publique du futur … « patrimoine » des enseignants et, en attendant vainement autant de celui des autres « cadres », des organisations syndicales ont décidé de maintenir leur mouvement de grève. Elles ont raison de le faire. Et, même parmi les travailleurs, beaucoup  se disent q’il n’ y a vraiment pas de quoi  pavoiser et ont le sentiment d’être brutalement et violentés dans leur miséreuse et indigente intimité, d’être délibérément livrés à la vindicte et au « lynchage ». Au voyeurisme des autres. De tout le monde et même celui…de leurs élèves. « J’ai honte ! » me confiai-je.

Et encore ! Cela reste tellement confus que, beaucoup disent : « Enlève lui de sa barbe et encense-le »… « combien même », le « devis » établi par le ministre serait bourré de chiffres, avec beaucoup de zéros, de dates, de rétroactifs sélectifs et palliatifs, pendant que d’autres, obnubilés, commencent déjà  à « soulever  les calculs ».

Les calculettes sur la table. Multiplications et soustractions, divisions et additions meublent les récréations. Les profs de maths appelés au secours pour la règle de « trois ». « Voyons : toi et moi aurons tant par mois ». Pendant que les enfants attendent, la « bonne nouvelle » a déjà fait le tour de la cour. Au diable le  cartable ! Vivement l’escarcelle !

Bien entendu, le ministre a bien calculé  son coup. Laisser les syndicats aller jusqu’au bout de leur logique contestatrice, légitime du reste, ensuite dévoiler les « fameuses » nouvelles bonifications parées de tous les qualificatifs : substantielles et concurrentielles,  consistantes et alléchantes,  calculées par une commission ad hoc et j’ai envie de dire « hadhouk ».  C’est tout de même bizarre, tout ce bazar ! Il y a à peine une dizaine de jours, leur commission n’avait pas encore fini le boulot, et hop ! Subitement et, comme par un coup de baguette magique, pas trop différent de celui des bastonnes, le nouveau régime indemnitaire est ficelé, emballé  et  balancé à la figure…  C’est ça « le tissu », c’est à prendre ou à laisser!  Le ministre se débarrasse, ainsi,  d’un boulet et s’en sort « indemne »  Et là, les concernés, sont comme acculés, dos au mur et mis devant le fait accompli. Le coup du « Cheval de Troie » a bien fonctionné, les logiciels disjonctent et s’affolent…

 Mais au-delà de l’aspect pécuniaire et « mercantile » de l’histoire, que devient l’école, « engloutie » dans des réformes à tout-venant ? La chute vertigineuse du niveau à tous les niveaux ? L’analphabétisme trilingue de nos enfants ? Même l’arabe ne sort pas du lot et je ne m’en félicite pas.  Je n’ai rien contre les polyglottes, c’est juste que je trouve injuste que ce ne sont que  quelques enfants privilégiés qui maîtrisent déjà sept langues et, paraît-il, même… le russe. Et le devenir de cette école tellement publique, qu’elle continue à être ce vaste labo à manips et dont « nos » enfants restent les éternels cobayes ?

 A part le fait que, nos potaches continueront à « commander » des projets dans des cybercafés, chez… Google, comme on commanderait une pizza au pizzaïolo du coin, que les taux de réussite aux examens passeront d’abord chez les « vulcanisateurs », que « nos » enfants feront de l’informatique virtuelle, sans machines informatiques, avec des professeurs de sciences ou de physique,  à part le fait  que ce sont  45 % des lycéens qui se droguent et que c’est à la FIFA d’arrêter le calendrier du déroulement du bac, tout va bien… En mars, aura lieu la révolution des « œillères » et en juin, nos lycéens  se « shooteront » au foot… 

R.Z.motsdtete

+ Le Ministère dévoile le contenu du nouveau régime indemnitaire des corps spécifiques du secteur de l’Education nationale

 Voici, en substance les fameuses décisions prises par la Commisssion gouvernementale concernant la révalorisation du réfime indemnitaire des corps spécifiques de l’Education nationale, rendues publiques aujourd’hui, samedi par le ministère  de l’Education nationale:

S’agissant du corps des personnels enseignants, avec une ancienneté moyenne classée à l’échelon 6, ces augmentations mensuelles nettes sont fixées, selon la même source, comme suit :

- 8.674 dinars pour le maître d’école primaire,

- 9.533 dinars pour le professeur d’enseignement fondamental,

- 10.665 dinars pour le professeur d’enseignement moyen,

- 10.905 dinars pour le professeur d’enseignement secondaire,

Les autres corps de personnels : ceux de conseillers de l’éducation, de l’intendance, de l’orientation scolaire et de l’alimentation scolaire bénéficient également d’augmentations mensuelles nettes allant de 7.013 dinars à 10.289 dinars pour une ancienneté moyenne classée à l’échelon 6.

Concernant la mise en application des nouveaux salaires et du versement des rappels du nouveau régime indemnitaire, ils sont programmés comme suit:

- Les nouveaux salaires incluant les augmentations liées au nouveau régime indemnitaire, seront versés dès le mois de mars 2010,

- Les rappels des mois de janvier et février 2010 découlant de l’effet rétroactif, seront versés au mois de mars 2010,

- Les rappels portant sur l’effet rétroactif de l’année 2008 seront versés au mois de mai 2010,

- Tandis que les rappels portant sur l’effet rétroactif de l’année 2009, seront versés au courant de l’année 2010.

Une circulaire d’application du nouveau régime indemnitaire sera concomitamment adressée à l’ensemble des services administratifs pour exécution

+ Education nationale: Versement du traitement du mois de mars « ajourné » : Une correspondance et des interrogations

Boubekeur Benbouzid, Ministre de l'Education nationale Une correspondance et des interrogations

Dans une correspondance datant de ce jeudi, le Ministère de l’éducation  a instruit les différentes directions de son département de « retarder » le versement du traitement du mois de mars des personnels de son secteur, jusqu’à nouvel ordre, rapporte le quotidien El khabar,  qui précise que cette mesure qui sera suivi d’autres instructions, serait liée à la mise en application du nouveau régime indemnitaire.

De leur côté, les différents syndicats, ayant pris connaissance de cette correspondance  qualifient cette démarche « d’ambiguë et de subterfuge ».  Le représentant de l’UNPEF, cité par le quotidien, s’est dit « étonné » de cette nouvelle sortie du ministre », en se demandant  comment le traitement du mois de mars serait calculé sur la base des nouvelles dispositions du régime indemnitaire alors  le ministre lui-même  a révélé que la commission gouvernementale chargée du dossier n’a pas encore finalisé son travail. »

Pour le président du CLA, cette correspondance suggère deux lectures dans la démarche du Ministère : d’abord,  le nouveau régime indemnitaire s’annonce, selon lui  « catastrophique et loin de répondre à nos aspirations », ensuite, la décision d’ajourner le versement du traitement du mois de mars serait liée aux sanctions évoquées par le secrétaire général du Ministère.

Par ailleurs, le CNAPEST a déjà informé et mis en alerte ses différentes sections au niveau national. Des assemblées générales débattront de la situation pour préparer un Conseil national extraordinaire les lundi et mardi prochains et qui décidrea  de la réponse à apporter à cette nouvelle donne.   

Il est à rappeler que le Ministre de l’Education nationale a tenu à rassurer mercredi dernier que « Les engagements pris pour l’augmentation des salaires des employés du secteur de l’éducation seront tenus dans les plus brefs délais »

R.Z.motsdtete (D’après   le quotidien El khabar Lien)

+ CAN 2010 – HAND/ Demi-finale: L’Egypte s’impose face à l’Algérie

Malgré sa défaite, le « Sept » algérien a donné du fil à retorde aux Egyptiens , lors de la demi-finale de la Coupe d’Afrique aujourd’hui. Si en première période les Fennecs menaient au score, en  deuxième période les Egyptiens, « aidés » par un arbitrage tout juste moyen, sont revenus dans le match pour s’imposer par 2 buts d’écart. La rencontre s’est terminée par un score de 27 à 24 en faveur des Egyptiens qui ont dû  souffrir pour gagner devant leur public et une tribune d’honneur dont les occupants officiels (de la CAH) se sont donnés en spectacle en affichant leur penchant pour les Pharaons ». Il faut dire, aussi que les joueurs algériens ont commis des erreurs techniques impardonnables, à ce stade de la compétition, et qui ont facilité la tâche à leurs adversaires.

R.Z.motsdtete

123

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués