+ «El hamdou li Llah!» dixit Saâdane

« El hamdou li Llah ! »

«El hamdou li Llah!» dixit SaâdaneConnu pour incriminer la météo, comme c’est le cas contre l’Angola (CAN), cette fois-ci, Saâdane accuse « le ballon et la pelouse. » « Le ballon et cette pelouse semi-artificielle sont difficiles pour les gardiens… » A-t-il déclaré sur  Fifa.com. Allez, un autre ballon et une autre pelouse pour Saâdane…

 

En plus du fait de ne rien apporter à l’équipe dans les moments difficiles du match, en matière de coaching, puisque, comme il l’a affirmé il y a quelques jours, « J’ai un bon banc de touche » Il n’a pas tort… Le « Cheikh » suit le match de son « banc de touche » comme tout spectateur. Saâdane ne finit pas de faire des déclarations pour le moins curieuses.

Sollicité à donner son impression à la fin de la encontre face à la Slovénie, le « cheikh » a déclaré ni plus ni moins : « El hamdou li Llah ! » Louange à Dieu ! S’il y a un sélectionneur qui puisse louer Dieu, c’est bien celui de la Slovénie, puisqu’il a réussi à damer le pion à Saâdane qui se dissimule derrière ce titre de « Cheikh ».

Alors « Al hamdou li Lllah ! », remarquez, lui qui  a l’habitude des lourdes défaites, peut remercier Dieu de lui (nous) avoir éviter une raclée.

Connu pour incriminer la météo, comme c’est le cas contre l’Angola (CAN), cette fois-ci, Saâdane accuse le ballon et la pelouse. « Le ballon et cette pelouse semi-artificielle sont difficiles pour les gardiens… » A-t-il déclaré sur  Fifa.com. Allez, un autre ballon et une autre pelouse spéciaux pour Saâdane…

Non un peu de sérieux ! Saâdane la science doit trouver autre chose pour justifier ce ratage. « Son » ratage et lui-même le reconnaît sur Fifa.com: « Je félicite mon équipe, je suis très satisfait du comportement des joueurs lors de ce premier match. » Si le comportement de « certains » joueurs est irréprochable, celui du sélectionneur est loin de l’être. C’est lui le premier responsable technique de l’équipe, de ses choix. Tous les moyens sont mis à sa disposition. Les joueurs sont chouchoutés et bien rémunérés à coup de centaines de millions.

Saâdane n’a aucune excuse. Il a beau déclarer ne pas faire dans les sentiments mais, chassez le naturel, il revient au galop… Pour preuve, faire entrer un Saïfi qui n’apporte rien à l’équipe et qui passe son temps à brailler qu’à jouer au football,  et laisser un Boudebbouz qui a montré de belles choses sur le banc de douche, y a pas photo ! Ou bien Saâdane est un génie ou bien il est fou…

Sur le plateau de l’Entv, intervenant à la fin de la rencontre, Merezkane a dit les quatre vérités sur les capacités de Saâdane à diriger les Fennecs. En substance, l’ex-enfant terrible des Verts a  déclaré que Saâdane nous a habitués à son système défensif.En effet, un sélectionneur qui incorpore un défenseur à la place d’un attaquant alors que son équipe est menée au score, c’est loin d’être du génie!

Toujours sur Fifa.com, Saâdane ajoute : « On va apprendre contre l’Angleterre ».  La phase finale d’une coupe du monde n’est pas un moment pour apprendre. C’est l’occasion pour une équipe de montrer ce qu’elle a appris en phase de préparation et de démonter ce dont elle est capable. Visiblement, les joueurs n’ont pas beaucoup appris avec Saâdane. Ils jouent comme ils ont appris à le faire  dans leur club. Contre les Anglais, Saâdane va beaucoup apprendre, il va surtout regretter de ne pas avoir assuré lors du premier match contre les Slovènes. Al hamdou li Llah…

 R.Z.motsdtete

Commentaires

Laisser un commentaire

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués