Archive pour août, 2010

+ Tenu en échec par la JSK dans son antre: Malaise et Remous au sein d’Al-Ahly

Tirs croisés de la presse égyptienne sur Hossam Al-Badri

Tirs croisés de la presse égyptienne sur Al-Badri, après le nul face à la JSK« Al-Ahly n’aurait pas mérité une victoire face à la JSK, ni encore de remporter  la Ligue des champions » 

Rien ne va plus au sein du club Al-Ahly, au lendemain de sa contre-performance  face à la JSK, en Ligue des champions africaine. La presse du Nil fait état des répliques et des dommages laissés par  la secousse qui a ébranlé le Caïro Stadium, dimanche dernier. Une équipe incapable de fissurer une défense d’une équipe en infériorité numérique durant 50 minutes et un entraîneur qui n’a pas procédé à des changements judicieux.

Le quotidien Al-Ahram, dans son édition d’aujourd’hui, rapporte le profond malaise qui mine les Ahlaouis après le nul concédé devant les représentants algériens. Le quotidien fait état des réactions  des  supporters  Ahlaouis qui n’ont pas ménagé  l’entraîneur Hossam Al-Badri, à la fin de la rencontre. Celui-ci, de son côté a déclaré qu’il était responsable du match nul face à la JSK et fait part de sa tristesse quant au traitement qui lui a été réservé par les fans du club. Par ailleurs, note Al-Ahram, un changement à la tête de la barre technique du club serait imminent.

Le quotidien Al-Akhbar, considère que le Al-Ahly a joué son plus mauvais match, depuis des années. Le journal s’interroge comment Al-Ahly s’est fait accrocher devant son public, par une équipe de la JSK qui a évolué avec 10 joueurs et ce, pendant 50 minutes.  Pour  le quotidien, la réaction violente du public contre Al-Badry, insulté et ciblé par des jets de bouteilles, s’explique par le fait qu’il s’attendait à une revanche après la défaite de leur club face à la JSK, à Tizi Ouzou.  Avec sa prestation face aux Canaris, écrit le journal, « Al-Ahly n’aurait pas mérité une victoire face à la JSK ni encore de remporter le championnat africain ».

+C’était un 31 août… Mort du chanteur Dahmane El Harrachi

Dahmane El Harrachi1980: Mort du chanteur algérien Dahmane El Harrachi- Abderrahmane Amrani, plus connu sous son nom de scène Dahmane El Harrachi, né le 7 juillet 1925, à El-Biar (un quartier d’Alger) et grandit à El-Harrach (ancienne Maison carrée à Alger), d’où son nom de scène, était un auteur-compositeur algérien de musique chaâbi. Son parcours artistique est emprunté de sa propre expérience de la vie en traduisant dans ses chansons toutes les déclinaisons de l’Immigritude. Il composa notamment « Ya Rayah », reprise avec succès par le chanteur Rachid Taha et traduite dans plusieurs langues, avec la même mélodie. Dahmane El Harrachi  décède le 31 août 1980 dans un accident de la circulation à  Alger

1997 : La princesse de Galles Diana et son compagnon le milliardaire égyptien Dodi al-Fayed trouvent la mort à Paris dans un violent accident de voiture, ainsi que leur chauffeur français.

1994 : L’IRA annonce la « cessation complète » de ses activités militaires.

1989 : Le Tchad et la Libye signent à Alger un accord-cadre de règlement de leur différend frontalier portant sur la bande d’Aouzou.

1980 : – Le gouvernement polonais signe avec les dirigeants de Solidarnosc des accords qui reconnaissent le droit de grève et le droit de créer des syndicats libres.

- Mort du chanteur algérien Dahmane Al Harrachi

1973 : Décès du metteur en scène américain John Ford.

1963 : Décès du peintre cubiste français George Braque.

1961: Les dernières troupes espagnoles quittent le Maroc.

1957 : La Fédération malaisienne accède à l’indépendance.

1959 : Visite de De Gaulle en Algérie, où il a déclaré :   »Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur l’Algérie ».

1811 : Naissance de l écrivain français Théophile Gautier (mort en 1872)

1888 : Découverte du corps de Mary Ann Nicholls, la première victime de Jack l’Eventreur.

+ Indonésie:400 ans après, un volcan se réveille

volcansinabungiledesumatraindonsie.jpgUn volcan qui a sommeillé pendant 400 ans, s’est remis en activité, dimanche dernier, dans l’île de Sumatra, en Indonésie,  rapportent divers médias. Le mont Sinabung qui culmine à 2,460 m, siège du volcan, s’est mis à grogner depuis quelques jours, avant d’exploser, expectorant ses cendres jusqu’à 1,5 km de haut. 100 000 personnes habitant au pied du mont volcanique, ont trouvé refuge dans plusieurs centres d’urgences.  La dernière irruption du volcan, sous surveillance, remonte au 17e siècle.

LCA: Al-Ahly 1 – JSK 1: Les Canaris plus forts… et déjà en demi-finales

La deuxième confrontation Al-Ahly-JSK vient de se terminer par un score de parité (1-1). Les Ahlaouis ouvrent le score à la 24e minute par Gedou. La joie des Egyptiens n’a été que de courte durée, puisque Tedjar, sur coup franc, tire, le mur renvoie le cuir  et le même Tedjar qui suit l’action, par une superbe reprise et en pleine lucarne , remet les pendules à l’heure à la 28e minute. La domination des Ahlaouis n’a pas été concluante, face à une équipe de la JSK,  (en infériorité numérique après l’expulsion de Yahia-Cherif à la 43e minute) bien organisée en défense et qui était bien rentrée dans le match. Le match aller à Tizi Ouzou s’est soldé par la victoire de la JSK (1-0).

Les Canaris réalisent, ainsi, une belle opération  face au « favori » de la compétition en arrachant le point qui lui assure la qualification aux demi-finales, avant ses deux dernières sorties, face à Al-Ismaily et Heartland.

Dans l’autre match du groupe Heartland s’est imposé face à Al-Ismaily par un score de 2 à 1.

Image de prévisualisation YouTube

+Education: La nouvelle sortie du Ministre de l’Education: Encore une menace…

 La réglementation en vigueur relative à la Fonction publique est claire

Comme à son accoutumée, le ministère de l’Education nationale veut compenser l’échec des réformes hasardeuses  introduites dans l’école, par un discours  « moralisateur » et menaçant à l’encontre des enseignants. Alors que la communauté éducative  s’attendait à un bilan  objectif sur les réformes qui ont, jusque-là montré leurs limites, le ministre de l’Education brandit des menaces: « L’exclusion de tout enseignant après trois absences non justifiées. »

Comment interpréter cette nouvelle sortie du ministre ? S’il s’agit d’absences régulières, les réglementations et les législations de la Fonction publique sont, à ce propos, claires et nul n’est censé ignorer la loi, aussi bien les enseignants que le ministre. Mais, ici, le message n’est pas difficile à décoder,  puisque le ministre fait allusion aux mouvements de grève qui ont secoué et continueront à secouer  une école qui navigue à vue.

A ce sujet, voici des extraits textes législatifs et réglementaires en vigueur relatifs à la Fonction Publique.

 TITRE II

GARANTIES, DROITS ET OBLIGATIONS DU FONCTIONNAIRE

 Chapitre 1er

Garanties et droits du fonctionnaire

(Lire la suite)

+ LCA: ESS (Alg) 3 – Dynamos FC (Zim)0: L’Entente se relance

L‘Entente de Sétif s’est imposée, aujourd’hui au stade du 8 Mai 45,  face  au Dynamos, par  un  score lourd de  3 à zéro, lors de sa troisième sortie, en Ligue de champions africaine (Groupe A). Les Sétifiens ouvrent la marque à la 32e par l’intermédiaire de Fahem Bouaâza, qui exécute superbement une balle arrêtée et qui va chercher la lucarne. Le même Bouaâza, qui hérite d’une balle de Hadj Aïssa,  trouve la lucarne et double la marque à la 70e minute. Ghazali signe le 3e but  à la 77e.   

En deuxième période, l’arbitre de la rencontre a refusé au Dynamos un but d’égalisation, pour position de Hors-jeux. Quelques minutes plus tard, le même scénario, mais cette fois-ci,  en défaveur de  l’Entente qui marque un 2e but mais non validé pour hors-jeu.

Après un début plutôt timide dans cette compétition africaine (une défaite  (0-1) contre l’EST (Tunisie) à Sétif   et un match nul, en déplacement,  face TP Mazembe (2-2), l’ESS empoche trois points qui  lui permettent de se relancer.

Mots de Tête d’Algérie
 

+ Amizour: Debha (ancien quartier) sans eau depuis deux mois

Le quartier  lieu-dit ancien Debha, sur les hauteurs de la périphérie de la ville d’Amizour, est privé d’eau depuis au moins deux mois, selon des habitants de cette partie de la commune. « Nous avons signalé cette situation à  l’APC, à plusieurs reprises, mais aucune suite et  les robinets sont toujours à sec, affirment  des résidents du quartier,  très en colère contre l’immobilisme de l’APC, et se demandent « ce qu’il faut faire pour que les responsables  réagissent. » Par ces journées  caniculaires et en plein mois de ramadan, un quartier qui reste sans eau pendant deux mois, il faut dire que le panne est à chercher ailleurs…

Motsdtete 

+Prime de scolarité: Versée, au plus tard, la première semaine de la rentrée scolaire

primedescolarit.jpgContrairement aux années précédentes, où  beaucoup de lenteurs entourent l’opération,  le versement de la prime de scolarité de 3000 DA,  en faveur des enfants nécessiteux, devra être achevée, au plus tard,  la première semaine de la rentrée scolaire. C’est en tous cas, l’instruction donnée par le Ministère de l’Education aux directions de wilaya.  A rappeler que cette prime dont bénéficient près de 3 millions d’élèves à travers le pays, selon le ministère de l’Education, était de 2000 DA à son institution,  avant d’être revue  à la hausse pour être portée à 3000 DA dès 2008.

Mots de Tête d’Algérie

+ Amizour: Un jeune grièvement blessé dans un accident de la route

Un grave accident s’est produit aujourd’hui, aux environs de 15h, dans la localité de Tarzout, à quelques encablures d’Ighil-Iâlououanan. L’accident s’est produit, lorsque  un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule avant de faire un tonneau, quitter la chaussée et percuter violemment un jeune d’une quinzaine d’années, qui se trouvait, à ce moment-là près de la fontaine du village, à dos d’âne. Le choc a été tel, que la monture a été tuée sur le coup, alors  que le jeune  touché à la tête  a perdu connaissance. Evacuée à l’hôpital, dans un état jugé grave par le personnel médical qui a eu à la prendre en charge, la victime a été transférée à l’hôpital de Tizi Ouzou pour des examens complémentaires. Actuellement, le jeune est hospitalisé et sous surveillance médicale à l’hôpital d’Amizour.

Tous nos voeux de prompt rétablissement à la victime.

+ Au saloon du ivre: Pan! En plein dans …le Nil

sila.jpgC‘est dérisoire et à la limite du grotesque, difficile de choisir le mot, même si les deux veulent dire à peu près la même chose. Oui, dérisoire et grotesque comme feuilleton. Insipide. Aussi fade  que les navets ramadanesques de l’Unique et qui n’ont rien à envier à ceux qui continuent de nous venir du Nil, quoique… Ceux qui ont décidé ce blocus sur le livre égyptien, ne peuvent être que victimes d’une overdose d’excès de zèle et d’un nationalisme à un sou et qui pue l’allégeance. Et ma foi, les zélateurs, ce n’est pas  ce dont risque de manquer le pays. Il peut manquer de pain, de lait, de démocratie, de justice, d’électricité, de tout ce que vous voulez, et il en manque, justement jusqu’à la déshydratation,  mais jamais de zélateurs. On en a à en exporter.   

Pour l’instant, et sans diminuer de la valeur de nos illustres écrivains (Keteb Yacine et Assia Djebar qui était pressentie à ce prix prestigieux), le seul homme de lettres arabe à avoir inscrit son pays au Nobel de littérature, c’est Najib Mahfoud. Bon, il se trouve que c’est un Egyptien, ce n’est pas de sa faute. On ne choisit pas ses origines.  Il le méritait. Pas pour sa nationalité mais juste pour son talent.

(Lire la suite)

123456

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués