+ Pour son échec au Mondial:L’entraîneur de la Corée du Nord condamné aux travaux forcés

+ Pour son échec au Mondial:L'entraîneur de la Corée du Nord condamné aux travaux forcés dans Insolite & faits divers kimjonghun240x320.vignetteSelon Radio Free Asia, cette sanction est d’autant plus lourde  que ce n’est pas l’entraîneur qui a composé l’équipe, mais le fils du dictateur de la Corée du Nord, Kim-Jong Nam, 38 ans 

Pour ne pas avoir réussi à mener son équipe  au deuxième tour de la Coupe du monde, le sélectionneur de l’équipe de Corée du Nord a été condamné aux travaux forcés, selon une information de Radio Free Asia* et répercutée par la presse sur Internet.

Selon la même source, tous les joueurs -sauf deux  qui sont nés au Japon- et l’entraîneur Kim Jong Hun ont été convoqués au Palais de la Culture des Peuples où ils ont été humiliés et insultés durant six heures par 400 personnes dont des journalistes et des dirigeants politiques. Les joueurs  ont été contraints de rejeter la faute de leur débâcle sur leur entraîneur. Celui qui était considéré comme un héros pour avoir qualifié  la Corée du Nord après 44 ans de disette est, maintenant, accusé « d’avoir trahi la confiance du Président Kim Jong II, Exclu du parti unique, il aurait été ensuite condamné aux travaux forcés  dans une mine où il devra porter des charges 12 à 14 heures pas jour.

La Corée du Nord qui a évolué dans le groupe D du Mondial 2010,   a été éliminée au premier tour, après trois défaites dont une raclée de 7 à 0 contre la Portugal, match dont la transmission avait été interrompue avant le coup de sifflet final,  en raison du score fleuve.

Selon Radio Free Asia, la sanction infligée au sélectionneur est, d’autant plus lourde que ce n’est pas lui qui avait composé l’équipe mais le fils du dictateur nord-coréen, Kim Jong-nam, 38 ans.

Pour l’heure, aucune réaction de la FIFA qui est devant un cas qui dépasse, pourtant, une ingérence dans les affaires d’une Fédération nationale, mais une atteinte à la dignité humaine d’un entraîneur. L’instance de Blatter ira-t-elle jusqu’à brandir des menaces de sanctions contre la Fédération Nord-Coréenne de football?

* Radio Free Asia est une station de radio privée financée par le Congrès des États-Unis qui émet en 9 langues asiatiques. 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués