• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 22 août 2010

Archive pour le 22 août, 2010

+ Au saloon du ivre: Pan! En plein dans …le Nil

sila.jpgC‘est dérisoire et à la limite du grotesque, difficile de choisir le mot, même si les deux veulent dire à peu près la même chose. Oui, dérisoire et grotesque comme feuilleton. Insipide. Aussi fade  que les navets ramadanesques de l’Unique et qui n’ont rien à envier à ceux qui continuent de nous venir du Nil, quoique… Ceux qui ont décidé ce blocus sur le livre égyptien, ne peuvent être que victimes d’une overdose d’excès de zèle et d’un nationalisme à un sou et qui pue l’allégeance. Et ma foi, les zélateurs, ce n’est pas  ce dont risque de manquer le pays. Il peut manquer de pain, de lait, de démocratie, de justice, d’électricité, de tout ce que vous voulez, et il en manque, justement jusqu’à la déshydratation,  mais jamais de zélateurs. On en a à en exporter.   

Pour l’instant, et sans diminuer de la valeur de nos illustres écrivains (Keteb Yacine et Assia Djebar qui était pressentie à ce prix prestigieux), le seul homme de lettres arabe à avoir inscrit son pays au Nobel de littérature, c’est Najib Mahfoud. Bon, il se trouve que c’est un Egyptien, ce n’est pas de sa faute. On ne choisit pas ses origines.  Il le méritait. Pas pour sa nationalité mais juste pour son talent.

(Lire la suite)

+ Décès de Lakhdar Bentobal, un des dirigeants historiques de la Révolution

Lakhdar BentobalLakhdar Bentobal, dit Si Abdellah, un des dirigeants historiques de la Révolution  est décédé ce samedi, rapporte l’APS

De son vrai nom Slimane Bentobbal, il était surtout connu sous les noms de Lakhdar ou Abdallah. Né en 1923 à Mila, il adhéra au Parti du Peuple au cours de la deuxième guerre mondiale puis à l’Organisation Spécial (O.S) et supervisa l’organisation de cellules militaires dans le Nord Constantinois.

Après la découverte de l’Organisation Spéciale, il se réfugia dans les Monts des Aurès, pour échapper aux persécutions de la police française. Là, il fit la connaissance des dirigeants du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratique (MTLD)  tels queMustapha Benboulaïd, Rabah Bitat, Amar Benaouda , et autres. Il fut membre du comité des 22.
Lors du déclenchement de la Révolution, il dirigea les premières opérations dans les environs de Jijel et El Milia. Il fut également parmi les encadreurs des attaques du 20 août 1955, en compagnie du martyr Zighout Youcef. Il participa au Congrès de la Soummam au sein de la délégation de la Zone II. Désigné comme membre suppléant au sein du Conseil national de la révolution algérienne (CNRA), il succéda à Zigout Youcef à la tête de la wilaya II. En 1957, il se rendit à Tunis et fut nommé en août 1957, membre du Comité de Coordination et d’Exécution.
Lors de la constitution du Gouvernement Provisoire de la République Algérienne (GPRA), il fut nommé ministre de l’intérieur et conserva ce poste dans les trois formations gouvernementales.
Il participa aux négociations avec les autorités françaises aux Rousses et à Evian.

______________________

Sur certains  sites qui ont diffusé l’information, ce n’est pas le portrait de Bentobal qui accompagne le texte mais celui de Abane Ramdane (?)

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués