• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 8 octobre 2010

Archive pour le 8 octobre, 2010

+ Nobel de littérature 2010: Un écrivain hispano-péruvien primé

+ Nobel de littérature 2010: L'écrivain  hispano-péruvien Mario Vargas Llosa récompenséPourtant pressentie, l’écrivaine algérienne Assia Djebbar n’a, finalement,  pas été retenue pour le prestigieux Prix Nobel de littérature. Ainsi, cette distinction, dans son édition 2010, est allée à l’écrivain péruvien Mario Vargas Llosa. 

Dans son communiqué,  l’Académie suédoise explique que le prix Nobel de littérature 2010 a été remis à l’écrivain péruvien « pour  sa cartographie des structures du pouvoir et ses images marquantes de la résistance individuelle, la révolte et la défaite ».

Mario Vargas Llosaest écrivain péruvien naturalisé espagnol, est auteur  de nombreux romans dont La ville et les chiens, écrit en 1963.  Traduit dans une vingtaine de langues, ce roman qui lui a valu la renommée décrit la vie menée par les cadets (les chiens ), et met en contraste l’oppression de la discipline et les brimades subies par les jeunes gens avec le vent de liberté qui souffle sur la ville.

Ce sera le 10e prix attribué à un auteur  de langue espagnole. La langue anglaise se taille la part du lion avec 26 prix, suivie de la langue de Molière avec 15 prix et de l’allemand avec 13 distinctions. A noter que le seul auteur en langue arabe à avoir été distingué est l’Egyptien Naguib Mahfoud, en 1988. Le Nobel de littérature 2009 a été attribué à l’Allemande Herta Müller.

Mots de Tête d’Algérie

+ C’était un 8 octobre… Mort de Ali la Pointe à la Casbah d’Alger

Ali La Pointe1957: Mort de Ali la Pointe, héros et martyr de la révolution algérienne: De son vrai nom Amara Ali,  Ali la Pointe trouve la mort dans le plasticage, par les parachutistes de l’armée coloniale, de sa cache à la Casbah (Alger), où se trouvaient et périrent également Hassiba Ben Bouali,  Mahmoud Bouhamidi, le Petit Omar (neveu de Yacef Saadi, chef de la Zone autonome d’Alger, au cours de la Bataille d’Alger)

+Nobel de la paix 2010: L’opposant chinois Liu Xiaobo distingué

 Un désaveu du  gouvernement autoritaire chinois

L'opposant chinois Liu Xiaobo Nobel de la paix 2010Le Comité Nobel n’a pas cédé aux pressions de pékin pour attribuer, ce vendredi le prix Nobel de la paix 2010  à l’opposant  et militant des droits de l’homme chinois, Liu Xiaobo  qui croupit toujours dans les geôles de Pékin. Le jury a annoncé avoir décerné la distinction à Liu Xiaobo « pour son  long combat non violent, en faveur des droits fondamentaux en Chine ».

Devenu célèbre et figure emblématique lors du mouvement démocratique de Tiananmen, du 4 juin 1989, réprimé dans le sang par l’armée chinoise, cet intellectuel de 54 ans a été condamné, en décembre dernier, à 11 ans de prison pour avoir figuré parmi les 300 signataires de la charte  08 et  qui revendique la démocratisation de la Chine. Comme il fallait s’y attendre, les autorités chinoises n’ont pas tardé à réagir et ont vivement critiqué le choix du Comité considérant  que « le prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo est contraire aux principes du Nobel »

La délibération du Jury d’Oslo a été largement saluée à travers le monde et notamment par les organisations des droits de l’homme qui appellent à la libération du dissident chinois.

Le prix Nobel de la paix 2009 a été attribué au président américain Barak Omaba, élu la même année.

Mots de Tête d’Algérie

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués