+ « C » comme …

charlot.jpg

Au cours d’une séance  d’expression orale en cours de français de 1e Année, et où les élèves devaient se présenter et communiquer leur identité, le professeur, après avoir abordé le sujet sous toutes ses facettes, proposa aux enfants un jeu dans lequel ils devaient  trouver l’identité d’un personnage. Une sorte de « Questions pour un champion ». 

La première série de questions portait sur le personnage de Zorro. « Je suis un acteur  qui  joue le rôle d’un cavalier habillé tout en noir, qui porte un masque quand je vais sauver des gens en difficultés, mon cheval s’appelle Tornado, j’ai un ami fidèle qui ne parle pas et qui se prénomme Bernardo, mon nom commence par la dernière lettre de… » Le prof n’a pas eu le temps de prononcer le dernier élément de réflexion que la classe se souleva et une forêt de doigts se dressa. : « Moi Monsieur ! Moi Monsieur… ! » Et bien sûr, tout le monde  avait trouvé la réponse : il s’agit bien de Zorro. Le cavalier qui surgit hors de la nuit…

Les mômes  étaient emballés par le jeu, ils en voulaient des comme ça.  Le prof  formula une deuxième devinette qui s’avérera moins évidente que la première.

« Je suis un acteur comique, qui fait rire par mes gestes et mes grimaces… Quand j’ai commencé le cinéma, il y a des années, dans mes films, il n’y avait pas encore la parole, (c’était le cinéma muet). Je suis petit de taille,  quand je marche, on dirait un canard.  Je porte un costume noir, un pantalon large qui me tombe jusqu’à mes grandes chaussures, une petite veste qui me serre, une chemise blanche, un chapeau sur la tête, j’ai une toute petite moustache et j’ai toujours une canne à la main… »

Même après toute cette série d’indices, les élèves restèrent  pensifs,  interrogatifs, un peu perdus, silencieux. Les quelques écoliers qui risquèrent une réponse, se plantèrent… Le prof poursuivit : – «  Mon nom commence par la lettre « C »…

Là, les enfants balançaient un peu du n’importe quoi, même des noms de footballeurs, alors qu’il s’agissait de trouver celui d’un acteur : « Charlot ».  « La deuxième lettre de mon nom est « h ». Toujours rien. Silence de cathédrale. « La troisième lettre de mon nom et « a »… A ce moment-là, des élèves se redressèrent, se regardèrent et échangèrent des sourires allusifs. Ils avaient  l’air d’avoir trouvé… Et, subitement, l’un d’eux  quitta sa chaise, se lança sur l’estrade, en pointant un doigt hardi à la face du professeur :

- « Moi Monsieur ! Moi Monsieur ! J’ai trouvé ! »

-  Oui mon grand, allez, donne-nous la réponse, lui dit le prof.

- C’est « Chadli ! » lâcha  vivement et candidement  le petit collégien…

Et, comme tout le monde avait compris  que le nom trouvé par leur camarade était celui  d’un personnage « célèbre », et dont ils ont du entendre plein d’histoires, toute la classe s’esclaffa.   Une hilarité indescriptible. La classe échappa à tout contrôle. Même le prof, qui n’a pu se retenir, se tordit de rires …

Dans cette anecdote, entre « Charlot » et « Chadli », le plus burlesque et le plus comique des deux, n’est pas celui qu’on croit.  Finalement, la réponse n’est pas aussi c… que ça.

Mots de Tête d’Algérie

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués