• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 décembre 2010

Archive pour le 7 décembre, 2010

+ Le wali visitera Amizour… « Le réel et le virtuel »

Dès son installation, le nouveau wali de Béjaia a entamé des sorties à travers les différentes communes de la wilaya. Dans les tout prochains jours, dit-on, sa prochaine destination sera celle  d’Amizour. Bienvenue dans une commune aux multiples curieuses facettes…

Ma fois, je ne sais pas, mais moi, et certainement beaucoup d’autres, se demandent et seraient curieux de savoir que visitera le nouveau chef de l’exécutif de wilaya? Quelle Amizour ? Où se rendra-il? Où ne se rendra-il pas? Décidera-t-il  et choisira-t-il  lui-même les localités et les quartiers à sillonner, ou, au contraire,  sa visite sera-t-elle « planifiée et orientée » par les « guides locaux » pour qu’il voie ce qu’ils veulent qu’il voie, et  ce que la population voit et qu’il ne verra pas?

Monsieur le wali ne connaît certainement pas notre commune. Peut-être  la connaît-il  à travers les descriptifs sur mesure que s’empressent de lui faire les responsables qui sont à ses commandes.  Pour que sa venue chez nous soit utile et « réelle », théoriquement et en responsable, il serait inspiré  d’aller à la découverte et explorer « l’autre » Amizour. Il saura, qu’il en existe deux. La réelle et la virtuelle. L’officielle et l’officieuse. Celle qu’on chouchoute et qu’on pomponne pour impressionner et celle qu’on abandonne et dont pas mal ils s’en foutent.

  Même si on sait la réponse, ces responsables auront-ils le courage, l’honnêteté intellectuelle, l’honnêteté tout court  de l’inviter à s’engouffrer dans ces quartiers et lotissements d’un autre âge et livrés à eux-mêmes ? Là, et si ce jour-là, la météo se gâtait,  Monsieur le wali aurait intérêt à  tronquer son costume contre une autre tenue « spécial lotissements d’Amizour ». Il pourrait toujours effectuer  sa visite en voiture. Et même là encore, rien n’est garanti. Il n’ y a pas de rues, ni de routes, ni de trottoirs … les dalles des  bouches d’égouts quand elles existent, sont complètement éventrées … Il saura qu’à Amizour, tous les … égouts sont dans la nature. Ça va secouer fort ! Mais à coup sûr, il n’aura pas l’occasion de le savoir. Nous l’implorons de ne pas y aller. Par correction. Nous aurions honte, s’il voyait ça. C’est un invité. La décence et la correction veulent  qu’un invité soit accueilli dans les meilleurs conditions. Nous ne sommes pas en mesure de les lui assurer, ici, dans l’autre Amizour…

Je ne sais pas aussi si le wali aura le temps de faire un crochet par « le siège » que l’APC a octroyé à  l’Association des handicapés moteur ? Pas celui que ses membres louent actuellement  à 12000 DA par mois. Mais, l’autre, celui qui se situe au niveau de l’ancienne école désaffectée, celui qui sert de refuge aux pigeons.  Sera-t-il prié de jeter un coup d’œil, dans un autre local ( sis place SNTV) et vachement bien aménagé  sur les frais  du contribuable? Selon des échos, c’est pour accueillir un cybercafé d’un « particulier », bien particulier…

J’ignore si le cortège du wali empêtrera la rue des Frères Kherraz, celle squattée et fermée à la circulation par une entreprise, au mépris de toute règlementation et au su et vu des autorités locales. On dit qu’elle détient une autorisation. On voudrait savoir qui lui a délivré cette permission de bloquer tout un quartier…  Ira-t-on jusqu’à lui expliquer les détails « croustillants » sur les méthodes et « les fourbis » dans les recrutements au niveau de « La Maison du peuple »  ?

Tellement de questions qu’il faudrait plus qu’une visite du wali… En fait, c’est un rond-point d’interrogation… La fausse image d’une commune gérée comme une propriété privée…

Au comité d’accueil, il paraît qu’une  belle « brochette » d’associations « maison » que devrait rencontrer le wali est déjà cuisinée…

Ils peuvent, comme ils ont l’habitude de le faire, raconter n’importe quel ragot, le « détourner » de sa visite et lui faire voir des « zones choisies », mais la réalité d’une commune  devenue un grand bazar,  les rattrapera. Ils ne peuvent pas « pigeonner » tout le monde…Tout finit pas se savoir et se voir…Bienvenue, « chez eux », Monsieur le Wali!

Mots de Tête d’Algérie

+ Mauvaise qualité des services Internet: Algérie Télécom annonce la mise en place de la technologie MSAN

 Qu’est-ce que la technologie MSAN?

Technologie MSANLe MSAN, Multi-Service Access Node ou le Noeud d’Accès Multi-Service est une nouvelle technologie qui permet, à travers des équipements de lignes et de commutation, de concentrer un nombre important de lignes en transport notamment, quelques fibres optiques suffiraient. 

Le client disposera, sur sa simple ligne fixe, à sa guise et à sa demande, sans l’encombrer d’équipements ( comme modem, interface, etc..) du téléphone, de l’ADSL, et éventuellement la Télévision, le Téléachat, etc Contrairement à la ligne classique, qui nécessite des équipements spécifiques à installer chez le client pour différentes prestations en dehors, bien sûr, de la contraction des lignes et qui permet d’alimenter tout un quartier, par le biais d’une petite armoire. Adieu les S/R, les RSS , URAD et les DSLAM.

Mais, en attendant cette nouvelle technologie, les abonnés devront prendre leur mal en patience et faire avec « la préhistoire de l’Internet ». Supporter les déconnexions intempestives, le faible débit et sans compensation des opérateurs …

Mots de Tête d’Algérie 

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués