• Accueil
  • > Actu d'ailleurs
  • > + Après l’ONU, l’Union africaine suspend la Côte d’Ivoire à toutes ses activités

+ Après l’ONU, l’Union africaine suspend la Côte d’Ivoire à toutes ses activités

Alassane (à g.) et Ouattara (à d.): Deux candidats, deux présidents, la difficile alternance au pouvoir  pacifique en AfriqueAlors que le bras de fer continue entre les deux candidats « élus », plongeant le pays dans un statu quo politique, faisant craindre l’escalade entre les partisans des deux camps, l’Organisation de l’union africaine vient d’annoncer la suspension de la Côte d’Ivoire à toutes ses  activités.

Cette décision, après celle de l’ONU qui soutient Alassane Ouattara,  a été arrêtée au cours  d’une réunion du Comité de l’Union  pour la paix et la sécurité (CPS) à Addis Abeba et intervient suite au refus du président sortant, Laurent Gbagbo, de se soumettre au  verdict des urnes, prononcés par la Commission électorale indépendante (CEI). Celle-ci a proclamé la victoire de Alassane Ouattara avec 54,1 % des suffrages, alors que le Conseil constitutionnel, soutenant le président battu, a décidé d’invalider les résultats et a proclamé Gbagbo président.

Le commissaire pour la paix et la sécurité en Afrique, l’Algérien Ramtane Lamamra, a  déclaré:  » La décision de l’Union africaine sera effective, tant que le président démocratiquement élu n’exercera pas le pouvoir. »

De leur côté, la France et les États-unis exigent de Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir.

Mots de Tête d’Algérie (Diverses sources)

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués