• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 12 décembre 2010

Archive pour le 12 décembre, 2010

+ Amizour/ Après le tragique accident qui a coûté la vie à un jeune garçon à El-Koumi: Un habitant du village à déjà tiré la sonnette d’alarame en 2009

Le blog Mots de Tête d’Algérie publie un article d’un habitant du village El-Koumi, écrit le 1er novembre 2009, en réaction à un accident qui a failli couté la vie à un écolier du préscolaire, à la sortie de l’école, au même endroit où a été fauché le jeune garçon de 4 ans. L’auteur de l’article a tiré la sonnette d’alarme et écrivait, et à juste titre, «    «On attend jusqu’à ce qu’un drame se produise pour agir ». Malheureusement, un drame s’est produit… Voici l’article…

«On attend jusqu’à ce qu’un drame se produise pour agir » 

L'école du village: Le portail s'ouvre directement sur une route dangeureuse et sans ralentisseur. Les écoliers sont quotidiennement exposés aux accidents!Je trouve cette situation inacceptable. Elle dure depuis plusieurs années. L’association du village n’a cessé de réclamer aux autorités locales l’installation d’un ralentisseur à proximité de l’école mais je me rappelle qu’un responsable de la daira d’Amizour de l’époque (vers 2005) prétendait qu’il fallait une réunion regroupant l’APC, la daira, la gendarmerie et les travaux publics pour installer ce pauvre ralentisseur. Depuis, aucune suite n’a été donnée aux préoccupations des citoyens de Xantina. Je pense que, malheureusement, comme partout en Algérie, on attend jusqu’à ce qu’un drame se produise pour agir….pensons un peu à nos enfants?! c’est l’innocence.

Par Amar de Xantina – Amizour (1er novembre 2009)

+ Amizour:Après le tragique accident de la route à El-Koumi:Et la responsabilité morale?

Il y a mort de vie humaine, nom de Dieu!

Le petit Hocine, renversé par une voiture hier, a rendu l’âme aujourd’hui, des suites de ses blessures. Le drame s’est produit à la sortie de l’école. Il a été fauché, enlevé à sa maman qui le tenait par la main et, par là même, à la vie… à quatre ans. La bêtise humaine fait encore une victime ! D’aucuns diront que c’est écrit, « el maktoub », quoi!  Oui, enfin… Mais difficile de se résigner, quand c’est « l’homme » qui fait tout pour provoquer et convoquer ce destin. Il y a lieu de se poser quelques questions sur ses responsabilités.  Sa responsabilité morale…

Les habitants de la localité et le personnel de l’école ont, à maintes reprises, signalé les risques auxquels sont exposés leurs enfants et écoliers. Les autorités locales, à toutes les échelles, ont été saisies aux fins d’entreprendre les démarches nécessaires  et  installer un ralentisseur et implanter une plaque de signalisation.

Les doléances des citoyens sont tombées dans les oreilles de bureaucrates, qui invoquaient des procédures administratives réglementaires préalables… Une autorisation qui doit être délivrée en « haut » lieu. Ces mêmes autorités ont été sensibilisées à cette situation, déjà en 2005.Visiblement elles sont restées « insensibles ».

Cinq ans plus tard,  aucune suite n’a été réservée aux préoccupations des villageois. Ces derniers n’ont pourtant pas demandé la lune. Paradoxalement, au chef-lieu de la commune, une entreprise est  « autorisée » et avec une facilité déconcertante,  à   fermer toute une rue à la circulation…

Aujourd’hui, un garçon de quatre ans a été ravi aux siens, parce qu’un automobiliste n’a trouvé aucune contrainte pour ralentir,  réduire sa course et laisser un garçon et sa maman traverser la route en toute quiétude et sécurité… Ce ralentisseur a été , sans cesse revendiqué… Il n’a pas été installé. Qui est responsable de ce laisser-aller aux conséquences fâcheuses et, en définitive, de ce drame ?

Le responsable « physique », reste bien entendu l’automobiliste, et c’est à l’enquête de déterminer les circonstances exactes de l’accident, mais  il s’agit aussi et surtout de déterminer où se situent les responsabilités morales. L’irresponsabilité, l’indifférence, « d’autres préoccupations ». Il ne suffit pas de faire  de l’exhibition  et de se faire prendre en photo aux côtés de Mohamed Lazouni pour faire de la sensibilisation et de la prévention sur la sécurité routière…

Un tel drame ne doit pas laisser indifférent ! Les autorités compétentes en la matière ne devraient-elles pas  s’interroger et remonter à la source, chercher à comprendre ? Il y a mort de vie humaine, nom de Dieu!

Mots de Tête d’Algérie

+ El- Koumi: Un garçon de 4 ans, fauché par une voiture et succombe à ses blessures à l’hôpital

L'école du village: Le portail s'ouvre directement sur une route dangeureuse et sans ralentisseur. Les écoliers sont quotidiennement exposés aux accidents!Encore un accident! Un de plus! un de trop! Sauf que cette fois-ci, ça a  couté la vie à un jeune garçon, renversé par un automobiliste, juste à la sortie de l’école primaire de la localité d’El Koumi. Le tragique accident s’est produit  hier, vers 5 h de l’après-midi, lorsque le petit Hocine, en compagnie de sa maman qui suit des cours d’alphabétisation au sein de l’école du village, a été littéralement et violemment fauché par une voiture qui roulait à vive allure, selon des témoignages. La victime a été « arrachée » à sa maman qui le tenait par la main, alors qu’ils allaient rentrer à la maison. Evacué à l’hôpital,  le petit garçon a succombé à ses blessures, dans la matinée d’aujourd’hui. Une terrible nouvelle qui jeté la consternation sur le village. Une consternation qui se conjugue à la colère des villageois qui ne comprennent pas l’indifférence des autorités locales concernant la sécurité au niveau des écoles primaires, dans les localités rurales, situées sur des routes à grande circulation. L’école d’El-Koumi en est une.

En effet, le 5 octobre 2009, dans la même localité, sur la même route, au même endroit, à la sortie de l’école, un élève du préscolaire a été percuté par une voiture. Ce jour-là, la victime en était sortie indemne. Malheureusement, hier, ce n’était pas le cas! 

Par ailleurs, on a appris, qu’en signe de protestation contre l’absence d’un ralentisseur et de signalisation pour sécuriser l’endroit , les habitants de la localité comptent fermer la route à la circulation, demain.

Toutes nos condoléances à la famille du défunt.

Mots de Tête d’Amizour

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués