• Accueil
  • > Echos d'Amizour
  • > + Amizour/ Action de protestation d’associations de cinq villages: Le siège de la mairie fermé

+ Amizour/ Action de protestation d’associations de cinq villages: Le siège de la mairie fermé

Image de prévisualisation YouTubeComme elles  l’ont laissé entendre dans leur dernière déclaration, les associations des villages de Drari, Aregrag, El hamma, Ouaoucha et Boumeraou sont passées à l’action, pour exprimer leur « ras-le bol« .  Très tôt, ce matin, par un froid glacial, quelques 300  habitants de ces cinq villages de la rive droite se sont rassemblés devant le siège de la mairie et procédé à sa fermeture. Un cadenas tout neuf, pour de vieux problèmes. Quartier libre pour les personnels des différents services. « Quartier libre », également, pour les élus, aux abonnés absents. L’exécutif, nous dit-on, lui, était à l ‘accueil  du wali, venu lancer le  projet d’une faculté de 4000 places.

Sur des banderoles accrochées sur la façade de la bâtisse cadenassée, on peut lire:  » Pour une répartition juste et équitable des PCD », « Pour des conditions de vie digne: Gaz de ville, eau potable », « Villages Drari, Aregrag, El hamma, Ouaoucha et Boumeraou : Non au mépris ».

« On exige l’intervention du wali », tient à préciser  le président d »une association.  « Mais pourquoi le wali, puisque les problèmes posés sont du ressort de l’APC? interrogeons-nous.  » Nous n’avons rien à attendre du P/APC, il est bien au courant de la situation, nous l’avons saisi à plusieurs reprises, mais jusqu’à maintenant, rien!. » « La preuve, aucun membre de l’exécutif n’est venu à notre rencontre! lance un jeune homme parmi la foule, en exhibant une déclaration dans laquelle les protestataires interpellent le chef de l’exécutif de wilaya et tire à boulets rouges sur le premier magistrat de la commune.  » Si nous en sommes arrivés à sortir dans la rue et à fermer le siège de l’APC, expliquent les auteurs  du document, c’est parce que cette même assemblée a longtemps tourné le dos à nos revendications. »  

En substance, les doléances  contestataires se résument au problème de la scolarisation future de leurs enfants, et liée à la question du CEM suspendue au choix du lieu de son implantation, à  l’alimentation en eau potable, situation qualifiée de « désert« ,  à l’approvisionnement en gaz de ville,   l’aménagement et l’équipement de la salle de soins et de l’agence postale,  » réalisées mais toujours non fonctionnelles », ainsi que le revêtement des pistes Boumraou, Chelhab et Ouaoucha.

Pour rappel,  en réaction à la déclaration-Appel rendue publique   par les associations  des villages  concernés, et dans laquelle elles dressent un constat catastrophique qui prévaut au sein de leurs villages, le P/APC d’Amizour s’est confié au journal électronique Tamurt du 15/12/2011 pour apporter des réponses aux nombreuses questions soulevées. Visiblement, celles-ci n’ont pas satisfait les protestataires qui ne décolèrent pas.

Le président de l’APC et le chef de daïra ne se sont présentés sur les lieux de la protestation qu’après le départ du wali. On a appris que le chef de daïra aurait proposé aux représentants des villageois d’entamer des discussion au siège de sûreté, ce qui a fait sourire plus d’un, parmi la foule. Toutes les tentatives de dissuader les manifestants ont essuyé une fin de non recevoir. Par ailleurs, toujours selon nos sources, une délégation des associations des cinq villages devrait être reçue, demain mercredi,  à la wilaya, pour une réunion autour de la situation, et à laquelle assisteraient les responsables locaux.

Jusqu’à l’heure actuelle, le rassemblement se poursuit dans le calme. La circulation, qui connaît quelques perturbations, est détournée  ver les autres artères de la ville. Contrairement à ce qui a été rapporté et écrit par certains journaux, la RN 75 n’a pas été fermée à la circulation. Nous y reviendrons.

Mots de Tête d’Algérie

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués