• Accueil
  • > Actu d'Ici
  • > + Amizour: Colère des habitants des villages de Berri et Berdoune: Le siège de la mairie encore fermé!

+ Amizour: Colère des habitants des villages de Berri et Berdoune: Le siège de la mairie encore fermé!

Décidèment, rien ne va plus pour l’APC d’Amizour, qui semble s’habituer et s’accommoder de la fermeture de son siège par les villageois, de plus en plus nombreux, à dire leur mécontent contre la manière dont sont gérées les affaires de la municipalité.  

Ce dimanche  15 janvier, une fois encore, le portail de la mairie est cadenassé.  Cette fois-ci, ce sera au tour des habitants des village de Berri et Berdoune de procéder à la fermeture de « l’hôtel » de ville, pour protester contre leurs conditions de vie « déplorables ». Les protestaires mettent en relief « l’absence de justice sociale » dans la repartition des projets qui sont octroyés à la  commune.  Concrètement, les villageois déplorent le traitement réservé à leurs localités en matière d’alimentation en eau potable, leur exclusion des programmes de reccordement en gaz de ville ainsi que l’état de délabrement avancé de la route. Par ailleurs, peut-on lire dans le texte de la déclaration diffusée par les deux associations, le problème de transport scolaire se pose avec acquité dans les deux villages, ce qui  expose les écoliers  aux dangers de la route, notamment en période hivernale.  Les villageois que nous avons interrogés à ce propos, ont encore en mémoire l’attaque, par une renarde en maraude, dont ont été victimes  trois collégiennes et une lycéennes, en 2009.

Les protestataires campent sur leur positions et attendent des réponses concrètes à leurs doléances.  Aujourd’hui, encore le siège de l’APC demeure fermé.

Mots de Tête d’Algérie

Lien > Entretien avec les présidents des associations des villages de Berrei et de Berdoune

 

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués