• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 9 mars 2012

Archive pour le 9 mars, 2012

+ Cinquantenaire des Accords d’Evian/ « Guerre d’Algérie: La déchirure » (sur France 2)/ A ne pas rater

Pour le  cinquantenaire des Accords d’Evian, la chaîne de télévision France 2 diffusera dans la soirée du dimanche 11 mars,  un documentaire évènement exceptionnel sur la Guerre d’Algérie. Intitulé « Guerre d’Algérie 1954- 1962 : La déchirure », le documentaire, en deux parties de 55 minutes chacune, est coréalisé par Gabriel Le Bomin, réalisateur  et Benjamin Stora, historien et spécialiste de la Guerre d’Algérie.

Pour préparer le film, ils ont eu accès et puisé dans des archives inédites de l’armée française, de sources algériennes, d’images de la BBC, de télévisions d’Europe de l’Est, de fonds amateurs collectés par des cinémathèques régionales, des films familiaux ou de la Croix-Rouge suisse. Les auteurs du documentaire ont pu également exploiter des films dont la diffusion était, jusque-là,  interdite. La diffusion du documentaire sera suivie d’un débat,  animé par David Pujadas.

D’autres chaînes consacrent également des programmes à l’évènement. France 3 diffusera « Pour Djamila« , une fiction TV retraçant l’histoire de Djamila Boupacha, militante du FLN accusée d’avoir posé une bombe à Alger, qui avait été défendue par l’avocate Gisèle Halimi. De son côté, la chaîne Arte proposera le célèbre film « La bataille d’Alger », de Gillo Pontecorvo, tourné deux ans après l’indépendance et qui n’a été autorisé en France qu’en 2005.

Mots de Tête d’Algérie

+ Said Sadi se retire de la présidence du RCD: Le chant du cygne?

Said Sadi et ses fréquentations à ses heures...

Said Sadi et ses fréquentations à ses heures

Dans son discours d’ouverture du 4e Congrès du RCD qui se tient aujourd’hui,  Said  sadi a annoncé sa décision de ne pas se représenter à la présidence du parti. C’est ce qu’on peut lire dans le texte de son intervention fleuve, devant les militants de son parti. « je vous annonce ma décision de ne pas me représenter au poste de président du RCD.  J’ai longuement réfléchi,  je m’en suis ouvert aux membres de la direction. [...]  Il va de soi que je resterai militant car j’estime que l’on n’a pas le droit de revendiquer la liberté et la justice et s’exonérer d’un engagement personnel dans les luttes qui se mènent pour la démocratie. »

La décision du chef du RCD qui a déjà fait partie de la coalition au pouvoir, n’a été annoncée que vers la fin d’une allocution, truffée de petites phrases et d’allusions, à peine voilées à l’adresse, entre autres, du FFS qui a choisi de participer aux législatives prochaines.  Celui avec qui Bouteflika « a passé le plus beau quart d’heure de sa vie », a fait table rase de toutes ses folies et ses errements politiques antérieurs et ses connivences avec le pouvoir dans toutes ses composantes, pour s’autoproclamer seul parti « à entretenir une éthique politique dans un univers de reniement et de prédation générale. [...]

Mots de Tête d’Algérie

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués