Archive pour mai, 2012

+ Après l’explosion de gaz à Tlemcen: Trois responsables des œuvres universitaires sous mandat de dépôt

Au lendemain de l’explosion de gaz à la résidence universitaire Bakhti Andelmadjid à Tlemcen et qui aura fait 8 morts et 37 blessés, trois responsables des œuvres  universitaires de Tlemcen ont été mis sous mandat de dépôt, rapporte une dépêche de l’APS, aujourd’hui.

Cette mesure ordonnée mercredi soir par le parquet du tribunal de Tlemcen, ajoute la même source, concerne le directeur de wilaya des œuvres universitaires, le directeur et le chef de service restauration de la cité universitaire, théâtre du drame. Les chefs d’inculpation retenus contre les trois responsables, selon l’APS, sont « grave négligence » et « défaillance dans la prise en charge des mesures sécuritaires. »

Par ailleurs, des représentants des étudiants auditionnés eux aussi,  ont affirmé avoir signalé, bien avant l’accident, une fuite de gaz émanant de la cuisine, est-il ajouté.

+Amizour/Examen 5e AP 2012: Bonne prise en charge des candidats

511 candidats dont 258 filles (119 de moins que la session 2011) ont planché sur les épreuves de l’examen de 5e AP, (arabe, mathématiques et français) qui s’est déroulé aujourd’hui à travers le territoire de la commune. Les candidats sont répartis à travers 3 centres d’examen: CEM 800/300 qui accueille 318  candiats dont 164 filles, CEM Merdj-Ouaman avec 90 candiats dont 49 filles et enfin le CEM Kateb Yacine qui reçoit 103 candiats dont 45 filles.

L’examen est encadré par 19 directeurs et 64 surveillants, auxquels s’ajoute une équipe médicale composée d’un médecin et d’un psychologue. En matière de restauration, les candidats sont convenablement pris en charge, avons-nous constaté, au niveau de la cantine de l’Ecole primaire Chahid Maouchi Md Ameziane, sous la direction de M. M. Kernou. A l’heure du déjeuner, une équipe des services d’hygiène a eu à superviser les conditions d’accueil.  L’association des parents d’élèevs de l’école a offert  des confiseries et des bouteilles d’eau minérale à l’ensemble des candidats du centre Kateb Yacine.

L’opération de correction débutera le 5 juin, alors que les résultats devraient être connus le 15 du même mois.  Les copies des candidats de 5 wilayas  seront acheminées au niveau du centre de regroupement (CEM de Oued-Ghir). Quant aux copies des candidats de la wilaya de Béjaia, elles devraient être prises en charge à Jijel ou à Sétif, selon une source de l’Inspection d’Amizour. S’agissant des épreuves, les candidats ont affiché une grande satisfaction « Ishal! » (Facile), diront tous les candidats et candidates que nous avons pu interroger.

Mots de Tête d’Amizour (Consulter les corrigés des épreuves en Pages pédagogiques du blog)

+ Tlemcen: Une explosion de gaz fait sept morts et quarante blessés

Une explosion de gaz  dans une résidence universitaire de Tlemcen a fait sept morts  et quarante blessés, dont deux graves, rapportent des médias en ligne (APS, El watan). Six personnes parmi les victimes de ce drame, ajoutent les mêmes sources, selon un bilan de la protection civile,  sont des étudiants et, la septième, une femme de 57 ans, employée dans le restaurant de la résidence universitaire.

La déflagration qui s’est produite dans la soirée de vendredi à l’heure du dîner, « serait due à l’accumulation de gaz au sous-sol du restaurant, suite à une fuite », selon le diredteur des œuvres  sociales de la wilaya de Tlemcen.

Selon El watan en ligne, citant une source de la wilaya, le directeur de la cité et le responsable de la restauration ont été mis en détention préventive par le parquet de la ville, alors que l’enquête policière n’a pas encore livré toutes ses conclusions. 

La liste des victimes (selon El watan)

S. Zahia, 54 ans, employee de cuisine, résidente à Tlemcen.

Amine Bouamara, Béjaïa, 20 ans,  

Hamdi Kamel, 20 ans, Tizi Ouzou,

Akfi Youcef, 19 ans, Blida,

Hadjou Abdelfatah, 19 ans, Blida

Kadi Nazim, 20 ans, Bouira

Abbes Mouloud 20 ans, Bouira

+ Législatives 2012: Révision à la hausse du nombre de sièges de 5 partis à l’APN

A l’issue de l’examen, par le Conseil constitutionnel, des recours relatifs aux résultats des élections législatives du 10 mai, cinq partis ont vu le nombre de leurs sièges à l’Assemblée populaire nationale augmenter,  selon une dépêche de l’APS.

Il s’agit du Parti des travailleurs (PT) qui a gagné sept nouveaux sièges, le Front des forces socialistes (FFS), en obtient 6 de plus, l’Alliance de l’Algérie verte (AAV), 3 sièges, ainsi que le Mouvement populaire algérien (MPA) et le Front pour la justice et le développement augmentés de 1 nouveau siège chacun.

La même source ajoute que quatre autres partis et une liste indépendante, par contre,  se sont vu retirer des sièges, en l’occurrence le FLN diminué de 13 sièges, sur les 221 obtenus initialement, le RND en a perdu 2 sur les 70 auparavant et l’Alliance de l’Algérie verte (AAV), le Mouvement des Citoyens Libres (MCL), la liste indépendante dénommée « Acil B » (circonscription électorale de Blida) ont perdu 1 siège chacun.

Les recours auxquels le Conseil constitutionnel a réservé une suite favorable sont issus de 12 circonscriptions électorales, à savoir Chlef, Blida, Bouira, Tébessa, Djelfa, Annaba, Guelma, Constantine, Mostaganem, Bordj Bou-Arréridj, Boumerdes et Mila.

+ Education: L’Unpef opte pour le boycott de la surveillance des examens de fin d’année

L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) a décidé de boycotter la surveillance des examens de fin d’année pour les trois cycles , (5e AP, BAC et BEM ) qui auront lieu, respectivement le 29 mai, le 03 et le 10 juin prochains, selon un communiqué publié sur le site du syndicat, aujourd’hui. Cette décision a été prise lors de la tenue de la réunion du conseil national de la formation syndicale, les 21 et 22 mai.

Dans son  communiqué, l’Unpef précise que cette action de protestation est venue comme riposte   »au mutisme observé par le ministère de tutelle » vis-à-vis des  revendications des travailleurs, dont principalement, l’ajournement  de la promulgation du statut particulier,  jusqu’à révision de certains points que l’Unpef  rejette.

L’Unpef  appellent tous les travailleurs du secteur, à « rester mobilisés et attentifs aux décisions de leur syndicat », lit-on, par ailleurs dans le même document.

Mots de Tête d’Algérie

+ Quatorze partis décident de ne pas siéger à la prochaine APN

Quatorze partis politiques qui ont pris part au scrutin législatif du 10 mai et représentant 28 sièges sur les 462 de la prochaine législature, ont pris la décision de boycotter le nouveau parlement, rapporte l’APS. Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion qui s’est tenue aujourd’hui, au siège du Front pour la justice et le développement de Abdallah Djaballah et au cours de laquelle il a été annoncé la création d’un « front politique pour la sauvegarde de la démocratie ». Par ailleurs, ajoute la même source, les partis contestataires qui rejettent les résultats des élections législatives, déclarent « ne pas reconnaître »  le gouvernement issu de cette assemblée.

Les partis engagés dans cette action sont  le FJD, le Front de l’Algérie nouvelle (FAN), le Front de l’entente nationale (FEN), le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), le parti El-fedjr el-Djadid, le Front national démocratique, le Front national algérien (FNA), le Mouvement El-Infitah, le Front du changement, le Parti de la justice et du manifeste, le Mouvement de la jeunesse démocratique (MJD), le Mouvement national pour la nature et le développement, le Mouvement des nationalistes libres et le Front de la bonne gouvernance.

+ Décès de la chanteuse Warda El Djazairia

La chanteuse Warda El Djazairia, connue notamment dans la chanson patriotique, est décédée, aujourd’hui, au Caire à l’âge de 72 ans, rapportent des médias (El watan en Lligne et TSA). De son vrai nom, Janat Fetouki, Warda Al-Djazairia  est née, le 22 juillet 1939, en France de père algérien et de mère libanaise. 

Sa dernière apparition a été sa participation dans un clip publicitaire, une opération de promotion de l’opérateur téléphonique Nedjma avec sa chanson Mazal waqfine. 

+ Législatives 2012/Le Conseil constitutionnel communique les résultats définitifs: Le FFS garde ses 21 sièges

Le conseil constitutionnel vient de proclamer les résultats définitifs et officiels du scrutin législatif du 10 mai. Le taux de participation, la hantise du pouvoir, est passé  à 43,14 % alors qu’il était de 42,36% , comme annoncé par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, au lendemain du vote.

 Voici les chiffres définitifs proclamés par le Conseil constitutionnel:
- Nombre d’électeurs inscrits : 21 645 841 
- Nombre de votants: 9 339 026 
- Taux de participation globale: 43,14 % 
- Nombre de suffrages exprimés: 7.634.979 
- Nombre de bulletins nuls: 1 704 047 
1- Front de Libération nationale (FLN):  221        
2- Rassemblement national démocratique (RND): 70          
3- Alliance de l’Algérie verte (AAV):  47          
4- Front des Forces Socialistes (FFS):  21          
5- Indépendants: 19                   
6-  Parti des travailleurs (PT): 17                
7- Front national algérien (FNA): 09        
8- Front pour la Justice et le Développement (Addala): 07                   
9- Mouvement populaire algérien (MPA): 06        
10- Parti El Fedjr El Jadid (PFJ): 05        
11- Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD): 04      
12- Front du changement (FC): 04  
13- Ahd 54: 03  
14- Alliance nationale républicaine (ANR): 03   
15- Front national pour la justice sociale (FNJS): 03  
16- Union des Forces démocratiques et sociales (UFDS-El Ittihad): 03   
17- Rassemblement algérien (RA): 02  
18- Rassemblement patriotique républicain (RPR):  02 
19- Mouvement national de l’Espérance (MNE):  02 
20- Front El Moustakbel (FM): 02         
21- Part El Karama: 02       
22- Mouvement des Citoyens Libres (MCL): 02         
23- Parti des Jeunes: 02 
24- Parti Ennour El Djazairi: 02     
25- Parti du renouveau algérien (PRA): 01   
26- Front national démocratique (FND): 01  
27- Front national des indépendants pour la concorde (FNIC): 01  
28- Mouvement El Infitah (ME): 01

+ Béjaia-Législatives 2012/ Il remporte 7 sièges sur 12: Retour gagnant pour le FFS

Après sa défection aux deux derniers scrutins législatifs (2007 et 2002), le FFS fait un retour gagnant à Béjaia où il rafle la majorité des sièges sur les 12 à pourvoir. Crédité de 21700 voix (estimation) sur les 125584 suffrages exprimés, le plus vieux parti d’opposition en Algérie revient sur la scène politique nationale, alors que beaucoup étaient  sceptiques quant à ses capacités de rebondir. Le Front de Libération nationale remporte 3 sièges, alors que le Rassemblement national démocratique (RND) en obtient 2.

Même configuration à Tizi-Ouzou, où le FFS a également raflé la mise avec 7 sièges sur les 15 en compétition. Quant à ses concurrents immédiats, le FLN et le RND, ils remportent, respectivement 4 et 3 sièges. Le 15e est revenu au PT. 

A l’échelle nationale, le FFS remporte 21 sièges, ce qui lui confère  le droit de constituer un groupe parlementaire et pouvoir soumettre des projets de loi à l’hémicycle. 

Mots de Tête d’Algérie

Amizour/Législatives: Abstention, vote « familial », maintient du FFS et entrée du PST

Journée printanière. Beau soleil, en ce jeudi 10 mai. Amizour se réveille. La veille, un groupuscule de jeunes enfants est sorti dans la rue, a renversé quelques poubelles au milieu de la chaussée, Boulevard Colonel Amirouche. Le siège du FFS a fait l’objet d’une visite nocturne. L’interrogation reste entière sur les commanditaires.

Les bureaux de vote ouvrent à 8 heures, le vote peut commencer mais peut aussi   »attendre »… Au niveau du centre des 12 classes, c’est le calme plat. Ça ne se bouscule pas au portillon.  Les agents de sécurité sont omniprésents. Ce n’est que vers midi que les citoyens commencent à sortir de leur torpeur.   D’aucuns ont décrié la prolifération des listes. « 42 listes! » s’exclame un jeune qui venait de voter en exhibant son indexe gauche trompé d’encre indélébile « spécial élection », comme parade contre levote double. « Ça vote n’importe comment, du « t’maskhir », plaisante-t-il et d’ajouter: « Pour prendre tous les bulletins, faire le tri, voter et émarger, il m’a fallu presque 5 minutes ».

Est-ce que l’électeur doit prendre tous les bulletins exposés sur les tables ou, uniquement, celui de la liste pour laquelle il a l’intention de voter? », interrogeons-nous un responsable d’un centre de vote. Hésitation. « Normalement, il doit prendre tous les bulletins et faire son choix à l’intérieur de l’isoloir, mais, instruction nous a été donnée de laisser le choix aux électeurs. » C’est le vote à l’algérienne!

En milieu de journée, des « informations » font état de certains dépassements au niveau du centre de vote 600/200, en faveur d’une liste indépendante. Info ou intox? Joint par téléphone, un membre de la CCISEL nous a confié qu’il y avait effectivement un regroupement de quelques personnes à l’entrée du centre « chargées d’orienter » certains électeurs notamment parmi la gent féminine. » Un phénomène déjà observé lors des élections locales de 2007.  A Merdj-Ouamane  l’on nous a signalé une violente dispute entre un observateur d’un parti politique et le chef du centre de vote auquel il a été fait remarque r la présence anormale du staff de l’APC dans un bureau de vote. Dans un bureau au niveau du centre Ecole primaire Chahid Maouchi Md. Ameziane, il a été signalé le nom d’une femme décédée, non rayée des listes. Il doit y en avoir de nombreux cas « comme ça » à travers les 8 centres de vote que compte la commune.

L’heure fatidique approche. 19 heures. « C’est maintenant, le dépouillage », vocifère un jeune, en courant dans tous les sens. « Non c’est le dépouillement« , rectifie un agent de sécurité posté à l’entrée.  L’abstention aura été forte dans la commune d’Amizour. Sur les 21295 inscrits sur les listes électorales, seulement, 5203 se sont déplacés aux urnes, soit un taux de participation de 22,10. Les procès verbaux consignant les résultats définitifs n’ont été établis et remis aux représentants des candidats que le lendemain (vendredi) à 4 h du matin. Le procureur chargé de la supervision de l’opération au niveau de la commission communale des élections a exigé la réfection des PV parvenant des centres vote et qui n’ont noté que les listes ayant obtenu des voix.  Tous doit être refait ou complété.

Le vote, ou plutôt l’abstention aura profité à la liste présidée par Settar Moussaoui, sous la bannière du Rassemblement Algérien, et qui a fait le plein parmi ses réseaux familiaux.   »C’est clair, c’est un vote purement familial, sans aucun encrage politique, c’est pas sérieux! « , fulmine un militant du Parti de Louiza Hanoune (PT) qui n’enregistre que 49 voix. La liste indépendante « Wafa » menée par le député sortant Meziane Belkacem, n’a enregistré que 755 voix des suffrages et out dans les autres localité. « C’est la première bonne nouvelle de la soirée », jubile un jeune de la localité de Boukhalfa, « Belle et rebelle »  où le taux d’abstention aura été le plus fort et où, dès les premières heures du vote, un groupe de jeunes a tenté d’empêcher le déroulement du scrutin. La situation s’est apaisée, fort heureusement.

Côté partis politique, le FFS, malgré toutes les difficultés liées aux préparatifs et une campagne plutôt timide, se maintient comme première force politique dans la commune, suivi du MEN avec 410 voix. Le FLN et le RND, enregistrent un net recul si l’on considère les élections précédentes, avec, respectivement 259 et 175 voix. Le PST, dont la liste est présidée par l’actuel maire de Barbacha, Sadek Akrour, recueille 412 voix. Commentant les premiers résultats, le président d’un centre de vote dira que les voix recueillies par le FFS, le FLN  le RND  le MEN et le PST valent plus que celles obtenues par des listes qui ont fait leur compagne sur des considérations familiales et tribales. « C’est malheureux pour la démocratie et la politique! » déplore-t-il.

S’agissant des résultats au niveau de la wilaya, si  l’information donnant le FFS vainqueur se confirme, les chiffres, en revanche se multiplient et se contredisent. En attendant une confirmation officielle, la liste FFS présidée par le Docteur Derguini rafle la majorité des sièges 7, suivi du FLN crédité de 4 sièges et du RND qui en obtient 3. Une autre combinaison donnerait 6 sièges pour le FFS, 3 pour le FLN, 2 pour le pour le RND et 1 pour le PT. En milieu de journée, les chiffres définitifs tombent. Le FFS  s’impose à Béjaia avec 7 sièges. Le FLN et le RND se partagent les 5 autres, respectivement 3 et 2 sièges.

En attendant, la démocratie aura été victorieuse, les listes fantaisistes et de complaisance auront été sanctionnées à Béjaia et le politique doit reprendre ses droits…

Mots de Tête d’Algérie (Mise à jour à 18 h)

Image de prévisualisation YouTube

12

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués