• Accueil
  • > Archives pour septembre 2013

Archive pour septembre, 2013

+ Amizour : L’hygiène fait défaut dans les écoles

http://lecourrier-dalgerie.com/amizour-lhygiene-fait-defaut-dans-les-ecoles/

+ Triste réalité à l’école primaire chahid Maouchi Md. Ameziane, Amizour: NON ASSISTANCE A ÉCOLIERS EN DANGER!

 + Triste réalité à l'école primaire chahid Maouchi Md. Ameziane, Amizour:  NON ASSISTANCE A ÉCOLIERS EN DANGER! dans Echos d'Amizour imag0409-150x150Les parents menacent de fermer l’école si la situation ne s’améliore pas.

Voici l’état de nos écoles. Ce n’est qu’un échantillon. Ici, l’école primaire qui porte le nom d’un grand chahid: Maouchi Md. Ameziane, Amizour. Ces photos, prises quelques jours après la rentrée et qui passent de tout commentaire, montrent l’état désastreux et affligeant  dans lequel se trouve le « bloc » sanitaire que fréquentent plus de 200 élèves (filles et garçons) et le personnel. Les enseignantes n’osent même pas s’en approcher, puisque ce même bloc, en plus de l’insalubrité, est exposé aux quatre vents

Faute d’entretien, de commodités les plus basiques, notamment l’eau courante et de façon régulière, les enfants utilisent les toilettes, le plus souvent sans se laver les mains… Encore plus dramatique! Les écoliers rejoignent la cantine sans même se laver les mains, ce qui les expose quotidiennement aux risques de contaminations bactériennes et autres intoxications, dont les conséquences peuvent être fatales! Normal, ni eau ni savon… Et l’on vient leur faire la leçon sur l’hygiène et la santé scolaires…

Le projet de réalisation d’un nouveau bloc sanitaire, annoncé depuis plus de 3 ans, est toujours en souffrance. Messieurs les responsables, il s’agit de la sécurité et de la santé d’enfants innocents!

Razen

Amizour/Rentrée scolaire: Grande cacophonie dans le préscolaire

Amizour/Rentrée scolaire: Grande cacophonie dans le préscolaire  dans Echos d'Amizour pre-scolaire_1558293_465x348-150x150« Ce n’est pas aux enfants et à leurs parents de payer  les incohérences d’un système et les errements des responsables ! »

Notre école n’en finit pas de se « moquer » de nos enfants. C’est le grand n’importe quoi. De réformes en réformes, « d’expériences en expériences », l’institution éducative se décrédibilise à tous les niveaux et, la boucle est bouclée à l’université, qui détient la palme de la médiocrité. Parmi les nombreuses incohérences -et le mot est faible- c’est la cacophonie qui règne dans les écoles primaires, en matière de prise en charge dans le préscolaire.

Cette année, l’on décide que cet enseignement n’est plus obligatoire et, paradoxalement, l’on oblige les directeurs à limiter à 25 le nombre d’enfants dans chaque groupe (classe) et à prendre en considération l’âge, comme paramètre de « sélection ».

A titre d’exemple, dans la commune d’ Amizour, deux écoles primaires sont confrontées à cet état de fait (Ecole Chahid Maoche Md Ameziane, Taazibt et Ecole Boukar). Le nombre de postulants dépassant celui des places disponibles et limité, les parents d’élèves, très remontés,  ne comprennent pas comment et pourquoi, d’une part, on décrète que ce n’est plus un enseignement obligatoire et, d’autre part, on oblige les directeurs à se conformer au nombre de 25 par groupe et à prendre en compte le critère de l’âge.

En tout état de cause, les parents, par l’intermédiaire de leur association comptent saisir l’Inspection de la Circonscription et le Directeur de l’Éducation pour « une dérogation » à porter à 30 le nombre d’enfants devant bénéficier de cette prise en charge.  » C’est une question de principe: celui de l’égalité des chances » estime le président de l’association des parents d’élèves de l’école de Ecole Chahid Maoche Md Ameziane,( Taazibt). Une pétition signée par les parents d’élèves sera remise à l’inspection dans le courant de la semaine.

Razen

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués