• Accueil
  • > BEM 2008: Corrigé du sujet de français

BEM 2008: Corrigé du sujet de français

commentaires.jpg 

Texte

Le sport

      Les adolescents dans leur ensemble, pratiquent le sport avec plaisir. Il leur offre un passe-temps qui peut se prolonger. Il permet une évasion facile à cause de l’effort et de l’attention qu’il réclame, ce qui les oblige à oublier leurs soucis. Il réalise leur rêve de devenir fort et développer leur corps et par conséquent leur permet de se faire admirer par les autres et d’être fiers. Enfin, c’est une activité dans laquelle ils peuvent exprimer leur force physique et leur jeunesse: N’est-il pas, en définitive, le seul domaine où l’adolescent se montre supérieur à l’adulte?

     Plus le sport offre le succès aux jeunes et les met en valeur, plus il est apprécié d’eux. C’est aussi une activité dans laquelle la violence et l’agressivité peuvent se libérer sous forme de jeux.

Guy Avanzani

Questions

  I- Compréhension de l’écrit: (13 pts.)

1-     Ce texte est-il à dominante :

   a) narrative?

   b)descriptive?

   c) argumentative?

2- Dans la phrase suivante : « Le sport les oblige à oublier leurs soucis ».

« Soucis » veut dire :

  a) parents

  b) problèmes

  c) loisirs

  d) jeunesse

Choisis la bonne réponse.

3- L’ « agressivité » signifie

        a) la réussite

        b) la joie

        c) la violence

Recopie la bonne réponse

4- Recopie le tableau puis classe les expressions suivantes dans la colonne qui convient

Oublier leurs soucis – développer leur corps – être fiers – se faire admirer

Avantages du sport

Aspect physique

Aspect moral

5)- Donne deux mots de la même famille que « sport ». Emploie l’un d’eux dans une phrase personnelle

6)- 1- Bien qu’il soit âgé, il continue à courir.

      2- Il réalise leur rêve de développer leur corps si bien qu’il leur permet de faire admirer par les autres

        a) – Quel est le rapport exprimé dans chacune des phrases ?

        b) – Remplace « bien que » par «  malgré » dans la première phrase

7)- Les adolescents pratiquent le sport avec plaisir

Réécris la phrase en remplaçant «  les adolescents » par :

      a)- « l’adolescent »

      b)- « Mon camarade et moi »

      c)- «  Ton camarade et toi »

8) – Complète :

  Le basket-ball est une activité sportive non agressive.

  La gymnastique et la natation ………………………

II –  Production écrite: (07 pts.)

Quel sport aimerais-tu pratiquer ?

Rédige un court paragraphe dans lequel tu présenteras tes arguments pour justifier ton choix



Corrigé du sujet épreuve de français – BEM 2008



I- Compréhension de l’écrit (13 pts.) 1- Le texte qui a pour titre et thème « le sport » est un texte à dominante argumentative (Texte explicatif à visée argumentative) (1 pt.) 2- Dans la phrase suivante  » Le sport oblige les jeunes à oublier leurs soucis ». Le mot « soucis » veut dire: problèmes (1 pt.)(Précision: les loisirs sont les passe-temps, les activités qu’on exerce pendant les moments libres) 3- L’ « agressivité » signifie: « La violence » (1 pt.)4- Il s’agit de ranger les expressions (tirées du texte) qui désignent des avantages du sport. Aspects physique et  moraloublier les soucis – développer leur corps – être fiers – se faire admirer (0.5 pt.)

Aspect physique

Aspect moral

  • développer leur corps
  • Se faire admirer
  • oublier leurs soucis
  • être fiers

5)- Donner deux mots de la même famille que le mot « sport » (1 pt + 1 pt phrase personnelle)

On peut trouver: sportif (ive) – sportivement – sportivité

6)-   1- Bien qu’il soit âgé, il continue à courir.

       2- Il réalise leur rêve de développer leur corps si bien qu’il leur permet de se faire admirer par les autres

a) - Dans la 1e phrase il s’agit du rapport d’opposition, introduit par la conjonction de subordination « Bien que suivie du verbe être au subjonctif qui le relie à l’adjectif « âgé » (0.5 pt.)

- Dans la 2e phrase, il s’agit du rapport de conséquence, introduit par la conjonction de subordination  » si bien que suivi simplement d’un verbe) l’indicatif (0.5 pt.)

b)- Remplacer (dans la 1e phrase « Bien que » par « Malgré »

L’emploi de bien que appelle un verbe au subjonctif alors que Malgré a besoin d’un nom (qu’il faudra construire à partir du verbe ou chercher un autre nom de même sens. Donc avec « Malgré », la phrase sera:

 Malgré son âge, il continue à courir. (1 pt.)

 7)- Les adolescents pratiquent le sport avec plaisir. (Accord du sujet avec son verbe)

Il s’agit de réécrire la phrase en remplaçant « Les adolescents » (un nom masculin pluriel) par:

a)- « L’adolescent » : L’adolescent pratique le sport avec plaisir. (0.5 pt ×3)

b)- « Mon camarade et moi » = Nous (1e personne du pluriel): Mon camarade et moi pratiquons le sport avec plaisir

c)- Ton camarade et toi » = Vous (2e personne du pluriel) Ton camarade et toi pratiquez le sport avec plaisir.

 8) - Compléter la phrase: Repérer les éléments de la phrase qui doivent être accordés avec le sujet

Le basket bal est une activité sportive non agressive.

Remplacer « La basket-ball » par  » La gymnastique et la natation » Il s’agit de passer du masculin singulier au féminin pluriel

La gymnastique et la natation sont des activités sportives et non agressives. (2,5 pts)

II- Production écrite:   (07 pts.)

Il s’agit de rédiger un court texte argumentatif qui aura pour thème le sport:

Il convient de respecter le plan du texte argumentatif simple:

-Une introduction: (annoncer le thème et exprimer son choix)

-Un développement: Expliquer ce choix par quelques arguments simples qu’il faut organiser à l’aide des outils de l’argumentation que tu connais (énumération, outils logiques, citer quelques exemples de noms de sportifs connus…)

-Une conclusion dans laquelle tu peux donner un conseil aux autres et les inviter à pratiquer le sport.

Tu peux, par exemple, terminer par la citation  » Un corps sain dans un esprit sain

 


La répartition des points du barème n’est pas la répartition officielle. Elle n’est proposée, ici, qu’à titre indicatif. 

Commentaires

1 2 3 11
  1. saidovitch dit :

    Pour remplacer « bien que » par « malgré », vous ne croyez pas qu’il faille ajouté un qualifiant au mot « âge » pour mieux comprendre la phrase?
    - Bien qu’il soit âgé, il continue à courir.
    Le mot « âgé » veut dire : qui a un âge ( n’importe quel âge) ou qu’il est vieux?
    - Donc, si on remplace cette phrase par:
    * Malgré son âge, il continue à courir.
    On comprend que cette personne a un âge indéterminé (peut-être ; jeune peut-être vieux)
    - Dans ce cas-là, on est obligé d’ajouter un qualifiant pour garder le même sens( vieux).
    Et on dit : Malgré son âge avancé, il continue à courir.
    merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.
    Saidovitch, enseignant d’arabe école primaire m’sila alhammadia.

  2. motsdtete06damizour dit :

    Salut Saidovic
    Merci pour votre commentaire.
    Permettez moi, cher collègue de cordialement commenter votre commentaire:
    Sans faire de la rhétorique dont l’élève n’a nullement besoin, il s’agit pour lui de comprendre la construction de « malgré » ou de « bien que. »
    Bien, passons…Maintenant, si vous le désirez, faire un peu de linguistique, et l’interprétation du sens à partir des éléments et des indices d’énonciation dans une chaîne écrite ou parlée, d’ailleurs…
    Je vous ferai observer, tout de même (ça peut échapper au plus observateur d’entre- nous) ce qui suit:
    Considérons la phrase: « Bien qu’il soit âgé, il continue à courir »
    Mon cher saidovich, la 2e partie de la phrase indique clairement que la personne (le sujet) est âgée: l’indice est: « il continue de courir » Il continue… à faire quoi?… à courir
    Un autre élément: si c’était une situation autre, opposée, même dans le texte, l’auteur aurait écrit: « Bien qu’il soit jeune ». Jeune, c’est quel âge ? Difficile de répondre… lorsqu’il s’agit de sport  et vous le savez, dans le langage courant dire d’une personne qu’elle est âgée, il est implicitement admis, qu’elle est d’un âge avancé (comme vous le dites)
    Bien évidemment, cette possibilité de réponse, je l’aurai mentionnée si j’étais avec les élèves pour leur expliquer la transformation du point de vue grammatical, lexical etc..
    Mais, là, voyez-vous, il ne s’agit pas de faire un cours de linguistique en direction des élèves… Juste une réponse, juste, correcte à tous points de vue. Et que diriez-vous de la réponse suivante… malgré sa vieillesse? La personne est-elle forcément vieille : « Elle est âgée » C’est clair.
    « Malgré ses 100 ans », aussi, « malgré sa sénilité », on peut, trouver une infinité de combinaisons et de constructions. Mais ce n’est pas l’objectif.
    Et je me permets de dire que la tournure « malgré son âge » est suffisante pour saisir qu’il s’agit d’un âge avancé. Et même avec « Bien que » ont n’est pas tenu de maintenir le verbe être au subjonctif : Bien qu’âgé… Il y a ellipse du verbe (Une construction elliptique) . C’est la langue française.
    Cordialement et collégialement

  3. oumselmane dit :

    on toujours habitué nos élèves à donner une réponse après une question dans la métalinguistique
    d’abord.on cite 2 phrases ayant un rapport différent .en plus. le mot « bien’ y figure cela déroute déjà
    ensuite . viennent les questions et quelles questions !!!!!!
    enfin .comment se retrouver dans ce méli mélo
    déjà cette matière est la bete noire de nos enfants et en plus au lieu de bien orienter les méninges de nos èléves on leur demander de jouer au puzzle
    dommage quel dommage!!! et nous qui parlons toutes l’année d’ organisation des faits , d’énumérations , de suites c’est vraiment décevant pour des pédagogues et ou avons nous mis notre labeur exercé de septembre à mai tout est tombé à l’eau on s’est moqué de nous et de nos innocents

  4. oumselmane dit :

    on toujours habitué nos élèves à donner une réponse après une question dans la métalinguistique
    d’abord.on cite 2 phrases ayant un rapport différent .en plus. le mot « bien’ y figure cela déroute déjà
    ensuite . viennent les questions et quelles questions !!!!!!
    enfin .comment se retrouver dans ce méli mélo
    déjà cette matière est la bete noire de nos enfants et en plus au lieu de bien orienter les méninges de nos èléves on leur a demand de jouer au puzzle
    dommage quel dommage!!! et nous qui parlons toute l’année d’ organisation des faits , d’énumérations , de suites c’est vraiment décevant pour des pédagogues . ou avons- nous mis notre labeur exercé de septembre à mai tout est tombé à l’eau on s’est moqué de nous et de nos élèves
    pour une compréhension il fallait au moins connaitre la notion de compréhension !!!!!!!
    est ce vraiment un enseignant ou au moins un etre sur le terrain . j’en doute !!!!!!

  5. youyou dit :

    jai tou loupé

  6. bensalimane dit :

    Je suis un élève du collège d’enseignement moyen d’El-kseur qu’on surnomme le « CEM mixte » et je peux vous dire que ce sujet est d’un simplicité déconcertante et très abordable pour le plus moyen d’entre nous.Que me diriez vous si je vous disais qu’un élève de ma classe qui était habitué à avoir des 6 ou 7 m’a dit qu’il avait trouvé ce sujet relativement facile?? Hallucinant non??
    Et vous qui disiez qu’il est mal présenté et qu’il brouille l’élève.Cette matière est la bête noire de nos enfants, bein non je suis désolé si vous ne voullez pas que cette matière soit la bête noire de vos enfants; faut les préparer, cette matière n’est tout de même pas faite pour donner des points gratuits à l’élève.
    On ne joue pas au puzzle on construit un puzzle.Et seuls les meilleurs d’entre nous peuvent le faire correctement ce qui est tout à fait logique. Faut changer les mentalités et hausser le niveau de nos études.Et j’aimerais vous dire cher monsieur avec tout le respect que je vous dois. Vous devriez revoir vos connaissances en orthographe.

  7. Bonsoir Benslimane,
    Ce n’est pas pour commenter ton commentaire puisque le libre débat est garanti sur le blog, mais si tu me permets, c’est juste pour apporter les précisions suivantes :
    1- Les commentaires ne sont pas les articles du blog mais des textes des internautes qui visitent cet espace et contribuent par leur idées et réactions aux sujets proposés dans les différentes catégories.
    2- Tout en approuvant ton appréciation, tu comprendras que le blog ne peut pas tout corriger et intervenir sur l’orthographe de tous les commentaires des internautes
    3- Cela t’ a peut être échappé, mais dans le commentaire de Oumselmane qui n’est pas un Monsieur mais une Dame, il n’est pas dit que le sujet de français était difficile. L’auteur du commentaire était déçu justement parce que l’épreuve était d’une simplicité telle qu’elle était à la portée de tous les candidats. Donc vous vous rejoignez.
    Merci de ta visite et au plaisir de te relire sur le blog.

  8. caneton19 dit :

    je demanderais à l’élève qui vient de rétorquer les arguments d’Oumselmane , d’une manière fougueuse et explosive de se resaisir et de lire ce poème

    Aimer
    Un verbe à l’infini…
    Je dédie ce verbe à mon maître d’amour.
    Celui qui m’apprit ce que je ne savais.
    Apprit ce verbe et ce qui va autour
    Et toutes ces choses dont je n’osais rêver.

    Il m’apprit comment conjuguer « aimer »
    A tous les temps, à tous les modes sauf l’impératif.
    Comment s’oublier de temps en temps
    Pour vivre un peu au subjonctif.

    Je l’aimais, mais ce fut au conditionnel
    Dans une subordonnée introduite par « si »
    D’un amour tendre, doux et cruel
    Qui m’entraîna, m’enchaîna et me mit à sa merci.

    Pour lui, je ne suis qu’un souvenir passé.
    Un passé simple dans un récit d’aventures
    Pour moi, ce fut un passé composé
    De tant de joies, de peines et de désinvoltures.

    Nous fûmes deux verbes qui se suivirent
    Et c’est moi qui fus à l’infinitif
    Comme ce bateau fou qui chavire
    Guetté dans cette ivresse par un meurtrier récif

    J’aurais aimé être un participe.
    Pour participer à sa vie, à ses joies
    Voir ainsi mes peines qui se dissipent
    Et me soumettre à ses règles, à ses lois

    Sans lui, je ne suis qu’un imparfait.
    Imparfait, même si son amour m’a achevé
    D’un coup de sourire plus que parfait
    Que je sens vers un firmament me soulever

    Quels auxiliaires conjugueraient nos cœurs ?
    Etre ? Je ne suis rien sans lui.
    Avoir ? Je n’ai rien d’autre que lui

    Si j’arrive à être un participe,
    Je m’accorderai avec son être
    Et si je n’ai point cet être
    Je m’accorderai avec l’objet de cet amour
    Que je placerai devant moi.

    Par Sid Ahmed KHALIFA

  9. caneton19 dit :

    Merci pour tes éclaircissements métalinguistiques de la question contoversée et ambigue dont seule victime est l’enseignement de la langue française en Algérie. Une médiation magistrale tendant à une explication d’une tournure assez confuse. merci encore une fois. Ton ami de toujours.

  10. R.Z dit :

    Salut Hakim
    Belle contribution, à +

1 2 3 11

Laisser un commentaire

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués