Archive pour 'Actu d’ailleurs'

+ France/Présidentielle: En tête au premier tour, François Hollande bien parti pour être élu

Selon les premières estimations (Médias), François Hollande, le candidat socialiste à la présidentielle 2012 arriverait en tête au  premier tour, avec un score entre 28, 4 et 29,3% des voix, devançant le président sortant Nicolas  Sarkozy (Droite) qui réaliserait entre 25,50 et 26 %. La grande surprise est le score (18,2%) qu’enregistrerait Marine Le Pen, candidate de l’Extrême droite,  alors que le candidat du Front de Gauche ne recueillerait que 11,70% des suffrages. François Bayrou, le candidat centriste arrive loin derrière avec seulement  9,1%. Le deuxième tour mettra aux prises les deux premiers candidats qualifiés: Hollande et Sarkozy.

+ Amizour/La permanence du député-candidat…

Lors de sa campagne de 2007 pour se faire élire député, un   »indépendant », qui a fait la promesse d’ouvrir une  permanence au chef-lieu de wilaya pour accueillir les citoyens et recueillir leurs doléances, s’est avérée n’être qu’une autre supercherie et un gros mensonge. C’est ce que constatent les citoyens de la commune et de toute la région. Cinq ans après, le député a, effectivement, ouvert une permanence, un local loué à un particulier au centre-ville,  non pour accueillir les citoyens et recueillir leurs doléances, le dernier de ses soucis, mais juste pour cueillir leurs signatures et briguer un deuxième mandat. Les citoyens, choqués par cette soudaine « apparition », affirment avoir appris la leçon et qu’ils ne se feraient pas pigeonner une deuxième fois.

Beaucoup, parmi ceux qui l’ont aidé dans son « affaire », avouent avoir été menés en bateau. En effet, un jeune nous a confié  que, durant ces cinq années, le député a été injoignable, sauf que, voulant briguer un deuxième mandat et dans sa besogne de cueillette de signatures, c’est lui qui se met à appeler ceux à qui il a fermé son portable durant … un lustre.  Sans commentaire.

Mots de Tête d’Algérie

+ Quand Sarkozy racole l’électorat FN: A cause de ses origines algériennes, Nora Berra privée d’investiture aux législatives

Décidément, Sarkozy et l’UMP  ne reculent devant rien pour  rester  au pouvoir, quitte à dénier à l’un de ses membres le droit de présenter sa candidature aux législatives à cause de ses « origines ».  C’est l’affront que vient de subir, Nora Berra, secrétaire d’Etat à la santé dont la candidature dans le 4e arrondissement de Lyon a été rejetée par l’UMP. C’est ce qu’a révélé et dénoncé Nora Berra aujourd’hui sur RTL, en affirmant que cette opposition était liée à ses origines algériennes. «  On m’a fait comprendre que mes origines pouvaient poser un certain problème à certains électeurs », a déploré celle qui était censée représenter la diversité au sein du gouvernement. Ces électeurs auxquels fait allusion Nora Berri, ne sont autres que ceux du Front national (Extrême Droite) représentée par Marine Lepen à l’élection présidentielle prochaine.

Issue d’une famille de 11  enfants, Nora Berri, qui a suivi des études de médecine en Algérie, a exercé à l’hôpital Edouard-Herriot avant d’entamer une carrière politique  au sein de l’UMP. En juin de 2009, elle intègre le gouvernement comme secrétaire d’Etat aux Aînés et, en 2010 elle,  devient secrétaire d’Etat à la santé.

Mots de Tête d’Algérie

+ Sarkozy: « LES DONS DE L’AMER »

Blog Mots de Tête d'Algérie

Sarko : Les dons de l'amer

+ Egypte/ Un match de football se termine dans un bain de sang: 75 morts dans des affrontements entre supporteurs

Un match de football  à Port Saïd, qui opposait le club local  d’El Masry à celui  El Ahly, dans la soirée du mercredi 1er février,  se termine dans un bain de sang, suite à des violences entre les supporteurs des deux équipes. Au coup de sifflet final, avec la défaite d’El Ahly, le club phare du championnat égyptien,  par 3 buts à 1, la pelouse, envahie par les inconditionnels d’Al Masry,  s’est vite transformée en un champ de bataille. Les supporteurs et de nombreux joueurs du club rival ont été pris en chasse et agressés  à l’arme blanche. Les affrontements d’une rare violence, ont fait, au moins 75 morts et 1000 blessés.

Cette tragédie intervient dans un contexte politique particulier, depuis le chute de Hosni Moubarek. la fédération égyptienne de football a décidé de suspendre le championnat Égyptien et envisagerait de l’arrêter définitivement. Les islamistes, vainqueurs des dernières législatives, accusent les partisans du Raïs déchu d’être derrière ces évènements sanglants. 

Mots de Tête d’Algérie 

+ Après le vote d’une loi française pénalisant la négation du génocide arménien: La Turquie rappelle à la France son génocide en Algérie

+ Après le vote d'une loi française pénalisant la négation du génocide arménien: La Turquie rappelle à la France son génocide en Algérie dans Actu d'ailleurs original.44369.320x2402-150x112La Turquie ne décolère pas au lendemain de l’adoption, par les députés français,  d’une loi pénalisant toute négation du génocide arménien. Après avoir décidé de couper tous les ponts avec Paris et le rappel de son ambassadeur, Ankara riposte par des déclarations qui doivent rappeler à la France son passé colonial en Algérie.

Faisant référence à des faits historiques, le premier ministre turc n’a pas mâché  ses mots pour accuser la France d’avoir commis un « génocide » en Algérie. M Erdogan a, lors d’une conférence, déclaré que 15% de la population algérienne a été massacrée par les Français à partir de 1945.

Plus précis et s’ adressant nommément au président français, Erdogan ajoute: « Si le président français M Sarkozy ne sait pas qu’il y a eu un génocide, il peut demander à son père Pal Sarkozy qui a été légionnaire en Algérie dans les années 1940. Je suis sûr , a-t-il ajouté, qu’il (le père de Nicolas Sarkozy) a beaucoup de choses à dire à son fils sur les massacres commis par les Français en Algérie. »

Dès l’annonce des résultats du vote de la loi controversée même parmi des membre de l’UMP et que la Gauche avait qualifiée d’opération électorale, la Turquie, cinquième partenaire commercial de  la France, a annoncé la suspension de toutes relations  politiques, économiques militaires et culturelles avec Paris.

Mots de Tête d’Algérie (Diverses sources)

+ Génocide arménien: La Turquie suspend toutes relations avec la France et rappelle son ambassadeur à Paris

La Turquie vient de décider la suspension de toutes relations politiques,  économiques et culturelles avec la France, après  le vote d’une loi à l’Assemblée nationale condamnant la négation du génocide arménien. Comme première mesure, Ankara a rappelé aujourd’hui son ambassadeur à Paris et  annule toutes les rencontres politiques, économiques avec l’Hexagone. Sur le plan militaire, La Turquie annule l’autorisation qui était faite aux avions de chasse et aux bâtiments de guerre de l’armée française d’atterrir ou d’accoster en son territoire.

La loi en question , votée à main levée, et adoptée par une très large majorité  parmi la cinquantaine de députés députés présents,  prévoit un an de prison et 45 000 euros d’amende en cas de négation d’un génocide reconnu par la loi.  Pour rappel, le génocide arménien a été reconnu par la France en 2001.

Les évènements désignés par  le  génocide arménien ont eu lieu lieu d’avril 1915 à juillet 1916, lorsque Les deux tiers des Arméniens qui vivaient sur le territoire actuel de la Turquie ont été exterminés au cours des déportations et massacres de grande ampleur. Il fut planifié et exécuté par le parti au pouvoir à l’époque, le comité Union et Progrès, plus connu sous le nom de « Jeunes-Turcs », dirigeant l’Empire ottoman et engagé dans la Première Guerre mondiale aux côtés des Empires centraux. Considéré comme l’un des tout premiers génocides du XXe siècle, il a coûté la vie à un million deux cent mille Arméniens d’Anatolie et du haut-plateau arménien. Si la Turquie reconnaît que jusqu’à 500 000 personnes sont mortes entre 1915 et 1917, elle continue de considérer qu’elles ont été les victimes des aléas de la Première Guerre mondiale.

Côté politique, la Gauche dénonce une opération électorale de Sarkozy. Même du côté de la Majorité au pouvoir (UMP), des voix se sont élevées pour dénoncer le texte en question.

Mots de Tête d’Algérie

+ D’homme de théâtre à l’homme d’Etat:Vaclav Havel, l’ex-président tchèque quitte « la scène » à 75 ans

Vaclav H+ D'homme de théâtre à l'homme d'Etat:Vaclav Havel, l'ex-président tchèque quitte avel, l’ancien président tchèque est décédé aujourd’hui à l’âge de 74 ans, des suites d’une longue maladie. Farouche opposant au communisme, celui qui a débuté comme éclairagiste, pour devenir dramaturge, puis premier président de la Tche libérée du joug de l’URSS.

Intellectuel, militant des droits de l’homme, Vaclav Havel fut  l’artisan de la Révolution de Velours, du 16 novembre au 29 décembre 1989 et qui précipita la chute du régime communiste. Il est l’une des figures de la prise de conscience civique du Printemps de Prague, en 1968, période au cours de laquelle il  produit «Le mémorandum» (1965) et «La difficulté accrue de se concentrer» (1968).

Ses activités politiques lui valent cinq ans de prison  (entre 1977 et 1989),  où il rédige son remarquable essai:  « Le pouvoir des sans-pouvoir », dans lequel il analyse l’essence et la nature de l’oppression totalitaire des communistes.

A sa libération, Havel est élu président intérimaire de la Tchécoslovaquie, par l’Assemblée fédérale, à majorité communiste. Au lendemain de l’élection l’Assemblée élue démocratiquement, les parlementaires  le reconduisent à la tête de l’Etat, fonction qu’il a assumée contre son gré.

Le 20 juillet 1992, il démissionne de sa fonction de président, à la partition entre Tchèques et Slovaques  et à laquelle il était farouchement opposé En janvier 1993, Václav Havel est élu premier président de la République tchèque indépendante, détachée de la Slovaquie. Après son rétablissement d’une maladie pulmonaire, il est réélu en 1998. En 2003, Vaclav Klaus lui succède.

Mots de Tête d’Algérie (Diverses sources)

+ L’argent n’a pas d’odeur au Front national: Un élu FN grossiste en viande halal

L’adage, selon lequel l’argent n’a pas d’odeur, se vérifie au Front national (Extrême droite). Foncièrement contre tout ce qui représente l’étranger et les autres confessions des  communautés étrangères, le FN compte parmi ses rangs un militant qui ne voit aucun « inconvénient » à commercialiser de la viande halal. Ce grossiste, qui est, de surcroît, un élu  régional du Nord-Pas-de-Calais,  se présente comme « le plus gros fournisseur de viande halal » de la région.

En 2010, lorsque la chaîne de restaurants Quik a décidé d’ouvrir des restaurants préparant de la viande halal, la présidente du FN Marine Le Pen n’est pas allée par quatre chemins pour pourfendre le restaurateur et qualifier son initiative de « scandaleuse. »

Mots de Tête d’Algérie (D’après diverses sources)

+ Nobel de la paix 2011: Trois femmes distinguées

Les 3 co-lauréates du Nobel de la paix 2011: Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Liberia, Leymah Gbowee, militante libérienne responsable de l'organisation du mouvement pacifiste « Women of Liberia Mass Action for Peace » et Tawakkul Karman, activiste yéménite fondatrice en 2005 du groupe « Femmes journalistes sans chaînes ».Alors que tout le monde pensait que le prix allait revenir à des cyber-activistes notamment egyptiens et tunisiens pour leur rôle joué dans les révolutions ayant couté leurs poste aux présidents Hosni Moubarek et Ben Ali, voilà qu’aucun Tunisien ni Egyptien n’a pu triompher à Stockholm. En effet, les lauréates sont Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee  du Libéria, et Tawakkol Karman du Yémen.

Le choix de Ellen Johnson Sirleaf  n’était pas très surprenant compte tenu des progrès qu’à connu le Libéria après son investiture en 2005. Des élections qu’elle avait gagné face à un certain georges Weah, l’ex star du football mondial. Cette économiste, formée à Harvard et mère de quatre enfants et grand-mère de huit  petits-enfants, avait travaillé pour l’ONU et la Banque mondiale. Surnommée  « Dame de fer », le néo prix Nobel de la paix a passé deux séjour en prison dans les années 1980 sous le régime de Samuel Doe. Sa compatriote Leymah Gbowee  a joué un rôle important et contribuer fortement dans sa lutte contre la guerre civile qui a ravagé le pays jusqu’à 2003. Connue comme « la guerrière de la paix », Gbowee est très connue des mouvements des non-violence. Celle qui a fondé et qui dirige plusieurs organisations de femmes, a  siégé dans la Commission Vérité et Réconciliation du Libéria..

Enfin, la yéménite Tawakkol Karman troisième lauréats du prix Nobel a joué un rôle prépondérant dans sa lutte contre le régime de Saleh. Cette journaliste a prix la tête des manifestations estudiantines donnant le coup d’envoi du soulèvement contre le pouvoir yéménite, elle qui a encouragé les partis politiques de rejoindre sa cause. Tawakkol Karman a fondé en 2005 le groupe « Femmes journalistes sans chaînes ». Quelques minutes après avoir eu la nouvelle, cette jeune de 32 ans a dédié son prix au « printemps arabe », en précisant que c’est une victoire pour la « révolution » du Yemen.

Le choix de ces trois femmes est venu contredire toutes les spéculations de ces derniers jours sur l’éventualité de voir des cyberactivistes arabes « hériter » le prix qu’a gagné le dissident chinois, Liu Xiaobo.

Par Yemma pour Mots de Tête d’Algérie

12345...7

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués