Archive pour 'Actu d’Ici'

+ Tlemcen: Une explosion de gaz fait sept morts et quarante blessés

Une explosion de gaz  dans une résidence universitaire de Tlemcen a fait sept morts  et quarante blessés, dont deux graves, rapportent des médias en ligne (APS, El watan). Six personnes parmi les victimes de ce drame, ajoutent les mêmes sources, selon un bilan de la protection civile,  sont des étudiants et, la septième, une femme de 57 ans, employée dans le restaurant de la résidence universitaire.

La déflagration qui s’est produite dans la soirée de vendredi à l’heure du dîner, « serait due à l’accumulation de gaz au sous-sol du restaurant, suite à une fuite », selon le diredteur des œuvres  sociales de la wilaya de Tlemcen.

Selon El watan en ligne, citant une source de la wilaya, le directeur de la cité et le responsable de la restauration ont été mis en détention préventive par le parquet de la ville, alors que l’enquête policière n’a pas encore livré toutes ses conclusions. 

La liste des victimes (selon El watan)

S. Zahia, 54 ans, employee de cuisine, résidente à Tlemcen.

Amine Bouamara, Béjaïa, 20 ans,  

Hamdi Kamel, 20 ans, Tizi Ouzou,

Akfi Youcef, 19 ans, Blida,

Hadjou Abdelfatah, 19 ans, Blida

Kadi Nazim, 20 ans, Bouira

Abbes Mouloud 20 ans, Bouira

+ Education: L’Unpef opte pour le boycott de la surveillance des examens de fin d’année

L’Union nationale des personnels de l’éducation et de la formation (Unpef) a décidé de boycotter la surveillance des examens de fin d’année pour les trois cycles , (5e AP, BAC et BEM ) qui auront lieu, respectivement le 29 mai, le 03 et le 10 juin prochains, selon un communiqué publié sur le site du syndicat, aujourd’hui. Cette décision a été prise lors de la tenue de la réunion du conseil national de la formation syndicale, les 21 et 22 mai.

Dans son  communiqué, l’Unpef précise que cette action de protestation est venue comme riposte   »au mutisme observé par le ministère de tutelle » vis-à-vis des  revendications des travailleurs, dont principalement, l’ajournement  de la promulgation du statut particulier,  jusqu’à révision de certains points que l’Unpef  rejette.

L’Unpef  appellent tous les travailleurs du secteur, à « rester mobilisés et attentifs aux décisions de leur syndicat », lit-on, par ailleurs dans le même document.

Mots de Tête d’Algérie

+ Quatorze partis décident de ne pas siéger à la prochaine APN

Quatorze partis politiques qui ont pris part au scrutin législatif du 10 mai et représentant 28 sièges sur les 462 de la prochaine législature, ont pris la décision de boycotter le nouveau parlement, rapporte l’APS. Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion qui s’est tenue aujourd’hui, au siège du Front pour la justice et le développement de Abdallah Djaballah et au cours de laquelle il a été annoncé la création d’un « front politique pour la sauvegarde de la démocratie ». Par ailleurs, ajoute la même source, les partis contestataires qui rejettent les résultats des élections législatives, déclarent « ne pas reconnaître »  le gouvernement issu de cette assemblée.

Les partis engagés dans cette action sont  le FJD, le Front de l’Algérie nouvelle (FAN), le Front de l’entente nationale (FEN), le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), le parti El-fedjr el-Djadid, le Front national démocratique, le Front national algérien (FNA), le Mouvement El-Infitah, le Front du changement, le Parti de la justice et du manifeste, le Mouvement de la jeunesse démocratique (MJD), le Mouvement national pour la nature et le développement, le Mouvement des nationalistes libres et le Front de la bonne gouvernance.

+ Décès de la chanteuse Warda El Djazairia

La chanteuse Warda El Djazairia, connue notamment dans la chanson patriotique, est décédée, aujourd’hui, au Caire à l’âge de 72 ans, rapportent des médias (El watan en Lligne et TSA). De son vrai nom, Janat Fetouki, Warda Al-Djazairia  est née, le 22 juillet 1939, en France de père algérien et de mère libanaise. 

Sa dernière apparition a été sa participation dans un clip publicitaire, une opération de promotion de l’opérateur téléphonique Nedjma avec sa chanson Mazal waqfine. 

+ Législatives 2012/Le Conseil constitutionnel communique les résultats définitifs: Le FFS garde ses 21 sièges

Le conseil constitutionnel vient de proclamer les résultats définitifs et officiels du scrutin législatif du 10 mai. Le taux de participation, la hantise du pouvoir, est passé  à 43,14 % alors qu’il était de 42,36% , comme annoncé par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, au lendemain du vote.

 Voici les chiffres définitifs proclamés par le Conseil constitutionnel:
- Nombre d’électeurs inscrits : 21 645 841 
- Nombre de votants: 9 339 026 
- Taux de participation globale: 43,14 % 
- Nombre de suffrages exprimés: 7.634.979 
- Nombre de bulletins nuls: 1 704 047 
1- Front de Libération nationale (FLN):  221        
2- Rassemblement national démocratique (RND): 70          
3- Alliance de l’Algérie verte (AAV):  47          
4- Front des Forces Socialistes (FFS):  21          
5- Indépendants: 19                   
6-  Parti des travailleurs (PT): 17                
7- Front national algérien (FNA): 09        
8- Front pour la Justice et le Développement (Addala): 07                   
9- Mouvement populaire algérien (MPA): 06        
10- Parti El Fedjr El Jadid (PFJ): 05        
11- Parti national pour la solidarité et le développement (PNSD): 04      
12- Front du changement (FC): 04  
13- Ahd 54: 03  
14- Alliance nationale républicaine (ANR): 03   
15- Front national pour la justice sociale (FNJS): 03  
16- Union des Forces démocratiques et sociales (UFDS-El Ittihad): 03   
17- Rassemblement algérien (RA): 02  
18- Rassemblement patriotique républicain (RPR):  02 
19- Mouvement national de l’Espérance (MNE):  02 
20- Front El Moustakbel (FM): 02         
21- Part El Karama: 02       
22- Mouvement des Citoyens Libres (MCL): 02         
23- Parti des Jeunes: 02 
24- Parti Ennour El Djazairi: 02     
25- Parti du renouveau algérien (PRA): 01   
26- Front national démocratique (FND): 01  
27- Front national des indépendants pour la concorde (FNIC): 01  
28- Mouvement El Infitah (ME): 01

+ Béjaia-Législatives 2012/ Il remporte 7 sièges sur 12: Retour gagnant pour le FFS

Après sa défection aux deux derniers scrutins législatifs (2007 et 2002), le FFS fait un retour gagnant à Béjaia où il rafle la majorité des sièges sur les 12 à pourvoir. Crédité de 21700 voix (estimation) sur les 125584 suffrages exprimés, le plus vieux parti d’opposition en Algérie revient sur la scène politique nationale, alors que beaucoup étaient  sceptiques quant à ses capacités de rebondir. Le Front de Libération nationale remporte 3 sièges, alors que le Rassemblement national démocratique (RND) en obtient 2.

Même configuration à Tizi-Ouzou, où le FFS a également raflé la mise avec 7 sièges sur les 15 en compétition. Quant à ses concurrents immédiats, le FLN et le RND, ils remportent, respectivement 4 et 3 sièges. Le 15e est revenu au PT. 

A l’échelle nationale, le FFS remporte 21 sièges, ce qui lui confère  le droit de constituer un groupe parlementaire et pouvoir soumettre des projets de loi à l’hémicycle. 

Mots de Tête d’Algérie

+ Législatives 2012: Un taux de participation de 42,90% (Ministre)

Le taux de participation enregistré aux élections législatives au niveau national et à l’étranger est de 42,90% , selon le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales.

Sur près de 21 millions électeurs, 9 313 186 se sont rendus aux urnes. 462 députés devraient être élus parmi un total de 24.916 candidats, répartis sur 2.038 listes représentant 44 partis politiques, 186 listes indépendantes et une alliance politique. Le taux de participations aux législatives de 2007 était de 37%.

Mots de Tête d’Algérie

 

+ Tamurt.info: Les stupidités et les dangereux amalgames d’un journal

+ Tamurt.info: Les stupidités et les dangereux amalgames d'un journal dans Actu d'Ici Maire-FFS-Souk-el

La photo choisie par le journal Tamurt.info pour illustrer l'information

Décidément, le journal électronique  »Tamurt.info », qui se revendique de l’autonomie de la Kabyle, continue de s’illustrer par ses écrits nauséabonds, la diffusion d’informations fabriquées de toutes pièces, en s’attaquant à tout le monde, et à tout ce qui n’est pas « pur sang » kabyle. Sa cible préférée est, naturellement, le FFS et son président. Le journal « Tamurt » est libre de ne pas partager le discours et les positions de tel ou de tel parti, c’est le propre de la démocratie. En revanche, verser dans l’intox et la désinformation, ne fait pas un journal sérieux et crédible et ne fait pas vendre ce projet farfelu qu’est l’autonomie de la Kabylie.

Organe de propagande d’un racisme primaire, « Tamurt.info » rapporte, aujourd’hui, une information faisant état de « l’agression à l’arme blanche d’un militant autonomiste, par un inconnu, à Souk El-Tenine ». Le propos, ici, n’est pas l’information en elle même. Le plus curieux dans cette histoire est la photo choisie par le journal pour illustrer le texte. En effet, c’est celle du maire FFS de la ville où ont eu lieu les faits,  en l’occurrence M. Ali Rabhi que le journal a retenue.  Quel rapport peut-il y exister entre le maire de Souk El-Tenine et les faits rapportés ? Le fait de glisser la photo du maire de la ville, le journal en question entretient sciemment  un dangereux amalgame qui ne doit pas  laisser indifférent.

Mots de Tête d’Algérie

Législatives/La fraude au grand jour: Des bulletins de vote déjà en circulation

Des bulletins de vote  au nom de l’Alliance des  partis islamistes, sont déjà en circulation, a Tiaret, rapporte le quotidien en ligne Tout Sur l’Algérie (TSA) aujourd’hui,  qui ajoute qu’ils ont été distribués lors d’un meeting animé hier, par le MSP, El Islah et Ennahda. Toujours selon la même source, un individu a fait le tour de la salle pour distribuer des bulletins de vote portant le n°4, avant d’être arrêté par la police et conduit à la Sûreté de wilaya. La CNSEL saisie de l’affaire. Une enquête réclamée par le wali de Tiaret.

+ Une ONG européenne critique la situation des droits de l’homme en Algérie et s’interroge sur la transparence du scrutin législatif

Dans un rapport rendu public le jeudi l’ONG européenne  Réseau euro‑méditerranéen des droits de l’Homme (Remdh) dresse un tableau peu reluisant sur la situation des droits de l’homme en Algérie. Basé notamment sur les constatations d’organisations de défense des droits de l’homme et syndicales nationales (le Collectif des Familles des Disparu(e)s en Algérie (CFDA), la Ligue Algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) et le Syndicat National du Personnel Autonome de l’Administration Publique (SNAPAP), le texte intitulé  »Réformes politiques ou verrouillagesupplémentaire de la société et du champ politique en Algérie ? pointe du doigt   le  décalage entre la réalité et les annonces du président de la République en matière de « réformes politiques » et d’approfondissement du processus démocratique.  Selon l’organisation, l’adoption des nouvelles lois est « en réalité devenue pour le pouvoir algérien une occasion de maîtriser davantage la société civile et le champ politique ».

Abordant le scrutin législatif du 10 mai prochain, le document de l’ONG européenne  déplore qu’au moment où les observateurs internationaux sont déjà présents dans le pays, en  mission d’observation électorale,  à l’invitation des autorités algériennes, « la répression policière et les entraves à la liberté d’expression et de manifestation s’intensifient en Algérie. »

La situation décrite dans le rapport de l’ONG est illustrée par de nombreux cas  de répression de manifestations, dont celle du MJIC, le 14 avril dernier, à la veille de l’ouverture de la campagne électorale. Il en est de même, ajoute le même document,  concernant les militants syndicaux autonomes qui « font face au mépris, au menaces et aux représailles de l’administration, en raison de leur activité syndicale. »

L’ONG interpelle le public algérien ainsi que les observateurs internationaux en Algérie, notamment ceux de l’Union européenne sur les nouvelles lois adoptées en Algérie et sur les violations aux libertés fondamentales et aux droits humains qui s’intensifient en Algérie.

Mots de Tête d’Algérie (Synthèse d’après  http://www.euromedrights.org)

1...34567...15

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués