Archive pour 'Non classé'

+ L’écrivain Rachid Boudjedra jeté en pâture et humilié dans une caméra cachée de la chaîne de télévision « Ennahar »

Trash!

Peut-on rire de tout et en toutes circonstances? Il faut avoir vu cette pitoyable caméra cachée de la chaîne Ennahar dBoudjedraont la victime, au sens « propre », a été l’écrivain Rachid Boudejdra pour répondre, sans hésitation : non. Il n’y a pas que l’école qui « leur » sert de tribune. Il y a aussi ces organes de propagande satellitaires du genre « Ennahar ».

Il faut absolument mettre le holà  à ces émissions, sur ces chaînes de télévision, dont le seul « programme » est clairement d’inspiration salafiste et wahhabite, qui tournent quasiment exclusivement sur le fait religieux et qui heurtent, aussi bien la sensibilité des « victimes » que celle du public. Et ce ne sont pas les  » animatrices « photogéniques » outrageusement maquillées, dans leur beaux tailleurs qui y changeront quoique ce soit…

Au ridicule et à l’amateurisme, s’ajoutent la débilité et la violence des programmes, encouragés par des autorités beaucoup plus promptes à interdire des émissions satiriques, comme « Nass Stah » ou « Ki Hna ki nass » de la chaîne KBC (El khabar) parce que, politiquement incorrectes et très critiques à l’égard du pouvoir.

Ce qu’a vécu Boudjedra sur la chaine « Ennahar »  qui bénéficie des largesses de ce même pouvoir et de son « pouvoir » médiatique est, franchement, écœurant. Trash !

Razen

 

Bonne année…Toutes les années, Algérie

<html>

 

+ Algérie/Un des Chefs historiques de la Guerre de Libération, l’opposant Hocine Ait-Amed s’est éteint à 89 ans: « Le dernier des Mohicans » s’en va…

Hocine Ait-AhmedIl était le dernier survivant des neuf chefs historiques du FLN (Front de libération national) qui allaient déclencher la guerre d’indépendance algérienne le 1er novembre 1954 et indomptable opposant, militant de la démocratie et des droit de l’homme.

Après la disparition de Mandela en 2013, l’Afrique et l’Algérie viennent de perdre l’une de leurs figures politiques les plus emblématiques. Hocine Aït Ahmed tire sa révérence, aujourd’hui, à Genève, à 89 ans.

Du combat libérateur contre le joug colonial qu’il a rejoint, dans les rangs du PPA, à l’âge de 16 ans, alors lycéen, au FLN historique, au combat pour la liberté et la démocratie de son pays qu’il engagea avec la fondation du FFS en 1963, avec d’autres patriotes, acquis à sa cause, au lendemain de l’indépendance, Dda L’hou, comme l’appellent affectueusement les Algériens, aura marqué la scène politique nationale et internationale, autant par ses analyses politiques qui resteront des références, que par ses positions intransigeantes et sans complaisance, à l’égard du régime politique algérien et ses soutiens qu’il a résumé par une formule qui reste toujours d’actualité: « un pouvoir divisé et diviseur, corrompu et corrupteur ».

« Le dernier des Mohicans » et l’immense patrimoine politique et philosophique qu’il nous a légué appartiennent, désormais, à la postériorité.

 Mots de Tête d’Algérie

Béjaïa : Une pétition pour la réhabilitation et la réouverture de l’agence CPA d’Amizour

CAP AMIZOURDans l’ esprit des habitants d’Amizour, les stigmates des évènements du mois de Janvier 2011 sont toujours là. Parmi les édifices qui ont connu des dégâts importants, il y’avait bel et bien l’agence CPA (Crédit populaire d’Algérie). Depuis, les clients de cette agence ne savent point à quel saint se vouer, dans la mesure où ils sont obligés de se déplacer dans la commune limitrophe, soit celle d’El Kseur pour retirer leur argent. Ainsi donc, las d’attendre la réouverture de cette agence CPA d’Amizour. À cet effet et selon une pétition citoyenne pour la réhabilitation et la réouverture de l’agence du crédit populaire d’Algérie (CPA), élaborée par le collectif pour la réouverture de l’agence CPA Amizour a été lancée et adressé à Monsieur le PDG du crédit populaire d’Algérie

Cliquer sur l’image (lien) pour lire la suite de l’article

+ « Les femmes d’Alger » à 140 millions de dollars

"Les femmes d'Alger", Picasso, 1955

« Les femmes d’Alger », Picasso, 1955

« Les Femmes d’Alger », une toile du célèbre peintre espagnol Pablo Picasso, pourrait battre un record du monde de vente, à New-York. Peint en 1955, le tableau est estimé à la somme astronomique de 140 millions de dollars.
Le Picasso qui représente une scène de harem à Alger, a été peint d’après une œuvre d’Eugène Delacroix, « les Femmes d’Alger dans leur appartement » et figure parmi les cinq œuvres les plus chères de l’histoire de l’art.

+ Répression à Ain Salah: Sellal s’explique et se met au langage « jeunes »

+ Attaque contre le journal satirique Charlie Hebdo: 12 personnes tuées

crayon

+ Algérie, le 17…

a voté

+ Amizour : L’hygiène fait défaut dans les écoles

http://lecourrier-dalgerie.com/amizour-lhygiene-fait-defaut-dans-les-ecoles/

+ L’acteur français Gérard Depardieu veut demander le passeport algérien

+ L'acteur français Gérard Depardieu veut demander le passeport algérien images-150x150

Réputé pour ses excès et ses frasques, l’acteur français Gérard Depardieu, qui détient le passeport russe, a l’intention de demander le passeport algérien. C’est, en tous cas, ce qu’a laissé entendre l’expatrié fiscal français, au cours d’une interview au Journal du dimanche (JDD français). «J’ai sept passeports de plusieurs pays que j’aime, enfin j’aimerais en avoir sept», a-t-il dit, ajoutant «je vais d’ailleurs demander celui de l’Algérie et d’autres encore

Rappelons que l’acteur français a été entendu, le 12 janvier 2005, comme témoin par la brigade financière dans l’enquête sur la déconfiture de Khalifa TV, créée par l’homme d’affaires algérien Abdelmoumène Rafik Khalifa. Depardieu est soupçonné d’avoir bénéficié à plusieurs reprises des « largesses » de l’ex-golden boy algérien.

Si c’est pour rendre visite à son ex-ami, l’autre « évadé », (photo) Depardieu devrait se faire délivrer le passeport britannique.

Razen

12345...47

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués