Archive pour 'Solidarité'

+ ALERTE DISPARITION

+ ALERTE DISPARITION dans Actu d'Ici alerte-disparition-214x300

+Amizour/ Appel à solidarité: Urgence médicale

coeur.jpgAtteint d’une maladie chronique (insuffisance cardiaque, bradycardie: ralentissement du rythme cardiaque,) le nommé Zaidi Noreddine, dit Doudine, 46 ans, résidant à Amizour, au 5, Rue Colonel Amirouche, doit subir une intervention chirurgicale pour recevoir, en extrême urgence, un pacemaker (un simulateur cardiaque. Le coût de cette lourde opération s’élève à 25 millions.

Eu égard à l’urgence de son cas, et aux moyens financiers dérisoires dont il dispose, à vous qui avez du «  cœur« , Doudine lance un appel pour un geste, une aide, une solidarité qui permettront au sien de continuer de  battre.

Pour tout contact, renseignement, merci de joindre le concerné aux numéros suivants et de relayer cet appel autour de vous…

07 94 80 67 30

06 68 16 98 96

+ Amizour: Avis de recherche dans l’intérêt des familles

Image de prévisualisation YouTube

+ Décès de l’artiste chanteur Djilali Raïna Raï

 Salut l’artiste!

djilaliranara.jpgLe chanteur et leader du célèbre groupe Raïna Raï , Rezkallah Djilali est décédé aujourd’hui, des suites d’une longue maladi, rapporte le quotidien électronique Algérie Focus. De son vrai nom Rezkallh Djilali, le regretté laisse derrière lui une femme et quatre enfants. Le sulfureux mélomane raï souffrait depuis des mois, en silence faute d’une prise en charge, souligne la même source qui note que le seul soutien dont il a bénéficié était celui de ses fans et de ses amis artistes algériens qui ont initié une campagne de solidarité en sa faveur, sur le net.

Toutes nos condoléances à la famille du défunt

Source www.algerie-focus.com

+Avis de recherche, dans l’intérêt d’une famille

avisderecherche2.jpg

La famille « TOUATI » du village TAMALIHT, commune de YAKOURENE,

vous informe de la disparition de son fils

« TOUATI MOHAMED », Ben AREZKI

depuis le mardi 19 octobre 2010.

Il est né le 28 octobre 1985 et il est aussi mentalement malade

avisderecherche21.jpg

La Famille prie toute personne l’ayant aperçu, de prévenir son père au numéro de téléphone suivant:

0794. 88. 13. 50

Ou de contacter les services de l’ordre les plus proches.

+Prime de scolarité: Versée, au plus tard, la première semaine de la rentrée scolaire

primedescolarit.jpgContrairement aux années précédentes, où  beaucoup de lenteurs entourent l’opération,  le versement de la prime de scolarité de 3000 DA,  en faveur des enfants nécessiteux, devra être achevée, au plus tard,  la première semaine de la rentrée scolaire. C’est en tous cas, l’instruction donnée par le Ministère de l’Education aux directions de wilaya.  A rappeler que cette prime dont bénéficient près de 3 millions d’élèves à travers le pays, selon le ministère de l’Education, était de 2000 DA à son institution,  avant d’être revue  à la hausse pour être portée à 3000 DA dès 2008.

Mots de Tête d’Algérie

+ Un bateau d’aide humanitaire algérien pour Ghaza

 Enfants de GhazaDes équipements médicaux, des scanners et appareils d’hémodialyse pour Ghaza

Une aide humanitaire  de l’Algérie au profit de la population de la bande de Ghaza  sera acheminée à bord d’un bateau algérien rapportent les médias nationaux. Chargé de 60 containers contenant des produits alimentaires de base, d’équipements médicaux dont une clinique pluridisciplinaire (appareils d’hémodialyse,  des scanners) de fournitures scolaires, le bateau prendra la destination du port d’El Arich (Egypte) dans les prochaines heures.

Cette action de solidarité est une initiative de l’association des Oulemas algériens, avec la contribution d’hommes d’affaires, de personnalités nationales, d’associations et de citoyens de différentes wilayas du pays.

La bande de Ghaza, l’une des plus peuplées dans la région, est soumise à un  embargo, depuis  quatre ans par l’armée l’occupation israélienne.  Le 21 juin dernier Israël qui maintient son blocus maritime,  avait annoncé sa levée partielle en donnant un feu vert uniquement pour l’acheminement des biens de consommation, « à usage civil ».

Mots de Tête d’Algérie

+ Amizour/URGENCE VITALE: Appel à solidarité pour des dons de sang

sang.jpgAu profit d’une personne gravement malade, résidant à Amizour, actuellement hospitalisée à Tizi Ouzou et nécessitant, EN URGENCE, 8 perfusions de sang (plaquettes) par jour (8 donneurs de sang/par jour, tous groupes)

Pour toute contribution et inscription à la chaîne de solidarité, merci de prendre attache avec l’associoation « TAFATH », au siège, sis en face de la mosquée (Amizour), ou par téléphone, aux:

 05 – 51 – 31 – 17 – 11

05 – 54 – 35 – 01 – 56

ou le blog « Mots de Tête d’Algérie » qui fera suivre

  Le transport des donneurs de sang est disponible et assuré

Merci pour votre soutien et noble geste

+ 12 mars: Journée mondiale contre la cyber-censure

Journée mondiale contre la cyber-censure « Souris de tous les pays, unissez-vous! «  *

BONNE NOUVELLE! Pour une fois, l’Algérie n’est pas citée dans le rapport de RSF, qui vient de dresser la liste des pays qui censurent la cyber-expression. Pourvu que ça dure…

Le 12 mars 2010, Reporters sans frontières célébre la Journée mondiale contre la cyber-censure. Cette journée est destinée à mobiliser chacun d’entre nous en soutien à un seul Internet, libre et accessible à tous. Et de rappeler qu’en créant de nouveaux espaces d’échanges d’idées et d’informations, le Net est aussi un vecteur de libertés. Cependant, de plus en plus de gouvernements l’ont compris et réagissent en tentant de contrôler la Toile. À cette occasion, Reporters sans frontières publie une nouvelle liste des « Ennemis d’Internet ». Ce rapport montre du doigt les principaux pays qui restreignent l’accès de leurs citoyens à Internet, et harcèlent les net-citoyens, de l’Iran à la Chine en passant par l’Arabie saoudite, le Viêt-nam ou la Tunisie. Une liste de pays « sous surveillance », dont l’attitude vis-à-vis du Net suscite une certaine inquiétude, sera également rendue publique. La Turquie et la Russie font leur entrée dans cette liste des « pays sous surveillance ».Reporters sans frontières a décerné, le 11 mars 2010, avec le soutien de Google, le premier « Prix du Net-citoyen ». Il récompense un internaute, blogueur ou cyberdissident qui s’est illustré par ses activités de défense de la liberté d’expression sur le Net. La journaliste et blogueuse iranienne Parvin Ardalan a reçu le prix au nom des cyberféministes du site we-change.org.

Enfin, Reporters sans frontières a conçu un pictogramme afin de symboliser la défense de la liberté d’expression sur Internet. Le dessin représente une souris d’ordinateur se libérant de ses chaînes. Ce picto est téléchargeable gratuitement et disponible en plusieurs couleurs afin de pouvoir s’intégrer en un clic. Vous souhaitez manifester votre soutien à la Journée mondiale contre la cyber-censure ? Vous désirez défendre un Internet libre et accessible à tous ? N’hésitez pas à télécharger le pictogramme pour l’afficher sur votre site internet, votre blog ou en signature de vos messages électroniques.

Source http://www.rsf.org

* Sous-titre du blog

+ APPEL à solidarité :Pour venir en aide au petit Ramzy…

«Je veux vivre et jouer comme les autres enfants»   Mohamed Ramzy : «Je veux vivre et jouer comme les autres enfants»

«Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux», disait la grande humaniste Mère Theresa. Nul ne peut rester indifférent face à la situation des plus dramatiques que vit ce garçon et sa famille, un enfant qui ne demande qu’à vivre comme les enfants de son âge.

Mohamed Ramzy est un enfant de 10 ans, souffrant d’une grave scoliose, d’épilepsie et de difficultés respiratoires. Son état nécessite une prise en charge immédiate pour éviter d’autres complications.

Les parents de Mohamed Ramzy vivent dans des conditions sociales très difficiles. Le père perçoit 9000 DA par mois. C’est le seul revenu du foyer.

«Comment pouvoir nourrir mes enfants et inscrire Mohamed Ramzy dans une école spécialisée pour enfants handicapés et dont les frais de scolarisation sont de 8000 DA, sans compter le transport et les soins qu’il nécessite», nous dit-il.

Le petit Ramzy a tenu lui aussi à parler, très difficilement, puisqu’il souffre d’un trouble du langage : «Je veux vivre et jouer comme les autres enfants.»

C’est un véritable SOS et un cri d’alarme que la famille Souici lance aux âmes charitables pour l’aider à sortir de cette situation difficile, en l’aidant au moins à freiner la maladie qui ronge Mohamed Ramzy.

Pour toute aide, veuillez contacter la mère du petit Ramzy :

Mme Souici Djouadi Zakia  Au 0662 378 672 ou Le Temps d’Algérie  au 021 37 54 78

123

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués