Archive pour 'Solidarité'

+ Crimes de guerre à Gaza: Pétition pour un tribunal pénal international ad hoc afin de juger les crimes de guerre israéliens à Gaza.

271208littlegirlgaza.jpgAssociation France-Palestine Solidarité

  SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PETITION !

Nous, citoyens du monde, avons aujourd’hui le devoir de rappeler la communauté internationale à ses obligations !

Nous demandons solennellement

que l’Assemblée générale des Nations Unies utilise son pouvoir de créer des organes subsidiaires pour mettre sur pied un Tribunal pénal ad hoc (sur le modèle des deux créés par le Conseil de sécurité pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda) et juger les crimes commis par Israël en Palestine.

Dans l’immédiat nous exigeons

-  L’arrêt de toutes les exactions contre le peuple palestinien et la protection internationale de celui-ci ;

-  La levée totale du blocus de la bande de Gaza ;

-  L’application obligatoire des résolutions de l’ONU sur la Palestine et des prescriptions du droit international, si nécessaire sous la contrainte de sanctions internationales : diplomatiques, économiques et judiciaires. Israël est un État comme les autres, doté des mêmes droits, et des mêmes obligations.

En particulier nous demandons la suspension de tout accord de coopération avec l’État d’Israël tant qu’il ne respectera pas les résolutions de l’ONU.

> Lien lire texte de la pétition et la signer > http://www.france-palestine.org/article11097.html

+Pétition internationale: Pour un TPI: Juger les crimes de guerre israéliens, notamment à Gaza

 Pétition internationale adressée à l’Assemblée Générale des Nations unies, pour mettre en place un tribunal pénal international ad hoc afin de juger les crimes de guerre israéliens, notamment à Gaza
publiée le vendredi 20 février 2009

Parce que c’est en notre nom qu’en 1945 a été signée la Charte des Nations unies…

Parce que c’est en notre nom que le plan de partage de la Palestine a été approuvé par l’Assemblée générale de l’ONU en 1947…

Parce que c’est en notre nom qu’en 1949, ont été signées les conventions de Genève…

Parce qu’aucune des résolutions de l’ONU concernant la Palestine, adoptées elles aussi en notre nom, n’a été appliquée par l’État d’Israël et que celui-ci, depuis sa fondation, viole en permanence, en toute impunité et de façon de plus en plus cynique, les principes de l’ONU et les conventions internationales.

Nous, citoyens du monde, avons aujourd’hui le devoir de rappeler la communauté internationale à ses obligations !

Nous demandons solennellement

que l’Assemblée générale des Nations Unies utilise son pouvoir de créer des organes subsidiaires pour mettre sur pied un Tribunal pénal ad hoc (sur le modèle des deux créés par le Conseil de sécurité pour l’ex-Yougoslavie et le Rwanda) et juger les crimes commis par Israël en Palestine.

Dans l’immédiat nous exigeons

-  L’arrêt de toutes les exactions contre le peuple palestinien et la protection internationale de celui-ci ;

-  La levée totale du blocus de la bande de Gaza ;

-  L’application obligatoire des résolutions de l’ONU sur la Palestine et des prescriptions du droit international, si nécessaire sous la contrainte de sanctions internationales : diplomatiques, économiques et judiciaires. Israël est un État comme les autres, doté des mêmes droits, et des mêmes obligations.

En particulier nous demandons la suspension de tout accord de coopération avec l’État d’Israël tant qu’il ne respectera pas les résolutions de l’ONU.

Premiers signataires

Stéphane Hessel, ambassadeur de France

Monique Chemillier-Gendreau, professeur émérite de droit public

Gérard Toulouse, physicien

Alain Lipietz, député européen

Philippe Texier, magistrat

Simone Bitton, cinéaste

John Berger, écrivain

Monique Cerisier-ben Guiga, sénatrice

Christiane Hessel

Jean Claude Lefort, député honoraire

Maxime Gremetz, député de la Somme (1ère Circonscription)

Daniel Voguet, avocat

Bernard Ravenel, président de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine et de l’Association France Palestine Solidarité

Jacques Fath, responsable des relations internationales du PCF

Jitendra Sharma, président de l’association internationale des juristes démocrates (International Association of Democratic Lawyers)

Mairead Maguire, Irlande, Prix Nobel de la Paix

Vitaly Gusenkov, Russie, ancien conseiller diplomatique de M. Gorbatchev,

Michel David, chargé des Droits de l’Homme et de la solidarité avec la Palestine à la Confédération paysanne

Jean Claude Willem, Maire Honoraire de Seclin (Nord)

AFPS, 9 février 2009

Signer la pétition Lien ici

+APPEL URGENT à solidarité d’une maman:Il ne reste que 4 mois à vivre pour sa fille, selon les médecins

+APPEL URGENT à solidarité d'une maman:Il ne reste que 4 mois à vivre pour sa fille, selon les médecins   dans Solidarité arton1129598a0a8  « Sauvez mon enfant ! »

C’est une maman désespérée qui lance un énième cri de détresse en direction des pouvoirs publics ou autres bienfaiteurs pour sauver son enfant Serine atteinte depuis sa naissance d’une grave maladie cardiaque

Jeune enfant, Serine souffre d’une cardiopathie congénitale cyanogène complexe qui est le résultat d’une malformation du cœur qui fait, selon le jargon médical, que le sang blanc et le sang rouge se mélangent. Elle risque de mourir en l’absence d’une prise en charge médicale urgente à l’étranger qui n’est pas à la portée de sa famille résidant à El Kala (El Tarf). Les maigres revenus de son père, marin pêcheur, et des aides provenant d’âmes charitables n’ont pas suffi à couvrir les frais des radiographies et les déplacements à Annaba pour faire subir des examens à Serine par un grand spécialiste installé à Alger.

Il faut souligner qu’en dépit d’une aide précieuse du secteur sanitaire de la ville d’El Kala qui a réussi à décrocher une consultation médicale dans une clinique de Bou Ismaïl (Alger), seule structure en Algérie pouvant statuer sur le cas de Serine, rien de nouveau n’est venu apporter un brin d’espoir à cette famille qui croit qu’il est possible de sauver leur fille dans le cadre d’un transfert à l’étranger, compte tenu de l’aggravation de sa maladie en l’absence d’un traitement médical approprié. Le cri de détresse de cette famille sera-t-il entendu ?

Serine, enfant belle comme une rose, a besoin d’un traitement médical urgent à la mesure de la gravité de sa pathologie qui fait partie des maladies rares. Selon ses médecins traitants, il lui reste 4 mois à vivre si elle n’est pas prise en charge à temps. Pour contacter sa famille, voilà son numéro de téléphone : 038 66 28 95.

In El watan du samedi 03 janvier 2009

+ Le CLA rend hommage au regretté REDOUANE OSMANE

En hommage à l’infatigable syndicaliste,

combattant de l’injustice et de l’arbitraire

Cela fait une année, le 15 décembre 2007, que s’est éteint dans sa classe et devant ses élèves, l’infatigable combattant de l’injustice et de l’arbitraire, notre cher et regretté REDOUANE OSMANE, SG du CLA. 

 Le regretté Redouane Osmane

Le Conseil des Lycées d’Algérie commémorera le 1er anniversaire de la disparition de son fondateur le lundi 15 décembre 2008, à travers :

1.     Un dépôt de gerbe de fleurs au lycée Emir Abdelkader à 10h.

2.     Une exposition et une projection retraçant le parcours d’un militant pour toutes les causes justes, à partir de 13h.

3.     Une conférence débat à partir de 13h30, ayant pour thèmes :

a-    Libertés syndicales et droits de l’homme, animée par Maître ZEHOUANE, président de la LADDH.

b-      L’école publique face aux défis de la mondialisation, par M. CHERBAL  chercheur et maître assistant à l’USTHB.

Soyons nombreux pour honorer la mémoire d’un militant qui a consacré sa vie à la défense des travailleurs et des opprimés. 

P.S : Lieu de la commémoration : Siège du MDS, Telemly  Alger.   (À côté du lycée Zineb Oum El Massakine).

ها قد مضت سنة كاملة على رحيل المناضل المثابر ضد الظلم و التسلط، عصمان رضوان، الأمين العام لمجلس ثانويات الجزائر، الذي وافته المنية يوم 15 ديسمبر 2007 في قسمه و أمام تلاميذه.

بهذه المناسبة الأليمة، يحيي مجلس ثانويات الجزائر الذكرى الأولى لرحيل مؤسسه، يوم 15 ديسمبر 2008، عبر:

1. وضع باقة من الزهور بثانوية الأمير عبد القادر على الساعة 10 صباحا.

2. معرض و عرض شريط حول مسار هذا المناضل من أجل القضايا العادلة، و ذلك ابتداء من الساعة الواحدة زوالا.

3. محاضرة و نقاش ابتداء من الساعة 13سا30، حول المحاور التالية:

أ‌- الحريات النقابية و حقوق الإنسان، يلقيها الأستاذ المحامي زهـــــوان، رئيس الرابطة الجزائرية لحقوق الإنسان.

ب‌- المدرسة العمومية أمام تحديات العولمة، يلقيها الأستاذ شربال، باحث و أستاذ محاضر بجامعة هواري بومدين للعلوم و التكنولوجيا.

فلنكن بكثرة لتشريف ذكرى هذا المناضل الذي كرس حياته من أجل الدفاع عن حقوق العمال و المستضعفين.

ملاحظة: مكان إحياء الذكرى يكون بمقر الـ MDS، تيليملي الجزائر ( بجانب ثانوية زينب أم المساكين).

P/Le CLA Bouroui | Pour tous contacts & renseignements:> http://cladz.org

mail: > contact@cladz.org

+ URGENT/ APPEL:Recherche un ami de Ghardaïa sans nouvelles depuis les dernières inondations

appel.jpg

« Je suis à la recherche de mon ami Monsieur  Bouamra Ilias dont je n’ai plus de nouvelles depuis les inondations de Ghardaïa, en Algérie. Merci de me répondre »

+ La prime de scolarité pour les nécessiteux sera de 3000 DA

1207262579primes.jpg Effet immédiat

Décidé par le président de la République, au terme  de la réunion restreinte d’évaluation consacrée au secteur de l’Education nationale,  la  prime de scolarité qui était à 2000 DA, sera désormais de 3000 DA. Cette décision qui prendra effet à partir de la rentrée scolaire 2008-2009 concernera 3 millions d’enfants scolarisés issus de parents de familles démunies.

+ALERTE INFO: Trois enseignants grévistes dans un état comateux

urgent1.jpg

 

+Enseignants contractuels : « Tableau noir » de l’Education nationale

http://motsdtete06damizour.unblog.fr

+ La triste histoire de Hind …

hind250899041945.jpg Photo sucspetible de heurter la sensibilité des jeunes enfants

Par une nuit d’hiver …

Hind confie éviter  de sortir pendant le jour pour ne pas faire peur aux enfants qui verraient en elle une créature monstrueuse…

L‘image  que vous voyez n’est ni un montage ni un dessin mais c’est malheureusement la photo de Hind, une jeune femme, âgée de 28 ans qui habite dans la commune de Taoura,  à l’est de la  wilaya de Souk Ahras.

Hind n’est  pas venue au monde avec son visage défiguré… Avant l’âge de six ans, par une nuit d’hiver, Hind s’était blottie près d’un feu de bois pour se réchauffer.  S’étant assoupie, les paupières alourdies par le sommeil, elle s’effondra sur le brasier  dont les flammes lui consumèrent son visage de petite fille.

L’odeur de chair brûlée et les gémissements de détresse à cette heure de la nuit, attirèrent  l’attention de son père qui  n’a rien pu faire. Évacuée à l’hôpital, les médecins n’ont pu que constater et limiter les dégâts en retirant les braises agglutinées  sur  la peau de son visage complètement défiguré et en soignant les profondes lésions… Les douces flammes d’un feu d’hiver  venaient de lui  prendre son visage…

Hind confie éviter  de sortir pendant le jour pour ne pas faire peur aux enfants qui verraient en elle une créature monstrueuse…

En dépit de cette souffrance, Hind continue de vivre et de s’occuper de  son père âgé de 90 ans et frappé de cécité. Elle s’en remet à la volonté de Dieu et continue d’espérer. L’espoir de retrouver, un jour,  son sourire de petite fille d’avant cette horrible nuit d’hiver, près d’un feu… Qui pourra  lui venir en aide ?

Synthèse & traduction par R.Z. (Blog http://motsdtete06damizour.unblog.fr ) D’après un article du quotidien Echorouk

+Pour sauver sa petite famille: Un démuni de Bir Ghbalou lance un SOS aux autorités compétentes

solidarit.jpgUn citoyen A. A., démuni, habitant la commune de Bir Ghbalou, dans la wilaya de Bouira, ne sait plus quoi faire. Et pour cause, rapporte le quotidien Liberté, son épouse est atteinte d’une tumeur à la vessie alors que sa fille de 7 ans souffre d’une grave anémie. Face à cette situation et après avoir tapé à toutes le portes, le malheureux interpelle les autorités compétentes afin de lui venir en aide.

 

123

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués