Archive pour 'SPECIAL Mondial AFSUD'

+ Finale coupe du Monde 2010 : Espagne 1-Hollande 0 (a.p)

 La Roja championne du MondeLa Roja championne du Monde

Le rideau est tombé sur la 19e édition de la coupe du monde, la première en Terre africaine avec la consécration de la Roja, qui s’impose et à l’arrachée face aux Hollandais. La Roja s’offre les Oranges et monte sur la première marche du podium.

Les Espagnols devaient attendre  les ultimes minutes des prolongations pour assommer les Oranjes et remporter leur première coupe du monde. Le seul but de la partie – avec plutôt une domination des  Ibères- est signé Andres Iniesta à la 116e minute. Et pourtant, la Roja pouvait faire la différence, déjà en première période et d’entrée de jeu. Même les 45 autres minutes ne suffiront pas à départager  les deux prétendants au sacre final.  L’arbitre, à la gâchette facile et à juste titre,( 13 cartons jaunes et un carton rouge brandis)  siffle la trêve. Les 22 acteurs doivent encore sillonner pendant 30 minutes  la pelouse de  Soccer City Stadium.  Au cours des prolongations, le ko pouvait venir des deux camps. Les Hollandais avaient leurs opportunités notamment grâce à l’infatigable Robben qui a donné des sueurs froides à Del Bosqué mais Casillas intraitable. Les Espagnols répliquent et trouvent la faille à 4 minutes de la fin. C’est la délivrance. La Reine Sofia qui suivait le match à partir de sa loge de la tribune officielle se lâche et exulte. Del Bosqué est aux anges. L’Espagne venait de remporter sa première coupe du monde après son sacre européen en 2008. Rendez-vous au Brésil dans quatre ans.  

Mots de Tête d’Algérie

+ Classement Mondial 2010: L’Algérie à la 28e place

 Le Ghana dans le Top 10

Avec deux défaites, un match nul, un point, zéro but marqué, dernière de son groupe et éliminée au premier tour, l’équipe nationale dirigée par Saâdane  occupe la 28e place sur les 32 équipes du Mondial 2010.

Ayant évolué dans le groupe considéré comme le plus faible, avec les Etats-Unis 12e, l’Angleterre 13e  et la Slovénie 18e, l’Algérie ne devance qu’une seule équipe africaine, en l’occurrence le Cameroun qui pointe à la 31e place. 

Parmi les représentants africains, seul le Ghana qui s’est imposé face aux Etats-Unis (2-1) , figure dans le Top 10 (7e) après un brillant parcours jusqu’aux quarts de finale éliminé par l’Uruguay aux tirs au but. La Côte d’Ivoire, l’Afrique du Sud et le Nigeria, les autres représentants africains, sont classés respectivement 17e, 20e et 27e. Après la victoire de l’Allemagne (3e) qui a battu l’Uruguay (3e) aujourd’hui en match de classement les 1e et 2e places se décideront demain lors de la finale qui mettra aux prises l’Espagne et les Pays-Bas.

R.Z.motsdtete (sources média sport)

 

+ 1/2 finale: Espagne 1 – Allemagne 0

La Furia Roja, finalement…

L’Espagne jouera la première finale de son histoire en coupe du monde football, en s’imposant aujourd’hui en demi-finale face à l’Allemagne par un but à zéro. Un seul but suffira au bonheur de la Furia Roja.

La Mannschaft qui a terrassé l’Argentine (4 0) s’est montrée impuissante face aux Ibères qui ont dominé les débats, avec leur jeu simple, efficace et à une touche de balle.

En deuxième période les Allemands se reprennent et tentent de desserrer  l’étau des Espagnols qui ne lâchent pas prise et maintiennent la pression. Un corner botté par atterrit sur la tête de Carles Puyol qui s’élance et saute plus haut que tout le monde et envoie le cuir au fond des filets à la 73e minute. Les Allemands jouent le tout pour le tout pour revenir au score alors que les Ibères ne comptent pas céder et laisser filer une place en finale de coupe du monde. La première depuis qu’ils sont entrés en coupe du monde, en 1934. Espagnols et Hollandais animeront une finale de coupe du monde « européenne » inédite

R.Z.motsdtete

+ Demi-finale: Hollande 3 – Uruguay 2

 Les Oranjes joueront leur 3e finale de coupe du monde

Les Oranjes joueront leur 3e finale de coupe du mondeEn attendant l’issue de l’autre demi-finale qui opposera l’Espagne et l’Allemagne, demain,  la Hollande arrache son ticket pour jouer la finale de la coupe du monde 2010, en s’imposant face à l’Uruguay par 3 à 2

Les Hollandais vont au front dès le début de la bataille et affichent leur intentions offensives. Les premières tentatives des Oranjes finissent par payer, puisqu’ils arrivent à marquer à la 18e minute sur une puissante frappe des 30 mètres signée Giovanni van Bronckhorst qui cherche la lucarne. Les Uruguayens ripostent. Forlane, égalise sur une superbe frappe imparable à la 41e minute. C’est la réponse « du berger à la bergère ». 

A la reprise, les Hollandais partent à l’assaut, et doublent la marque  à la 70e minute, par l’intermédiaire de Sneijder dont la frappe  déviée par la jambe de Diego Godin trompe Muslera. Profitant de la déconcentration des Sud-Américains, les Hollandais mettent la pression et le ballon trouve la tête de qui signe la 3e but à la 73e minute. Les Oranges ont presque les deux pieds en finale.Dans les arrêts de jeu, Maxi Periera réduit le score à la 92e minute. Mais c’est déjà trop tard. La Hollande jouera sa  troisième finale après celle de 1974 remportée par l’Allemagne de l’Ouest (2-1) et celle de 1978 gagnée par l’Argentine (3-1).

R.Z.motsdtete

+ Entretien avec Saâdane* (2e partie)

« Je ne réponds pas aux attaques…»*

Interview avec Saâdane : (2e partie) « Je ne réponds pas aux attaques…»* (Interview imaginaire)• Alors, coach! Et ce match  contre les Américains ?

> Quoi vous n’avez pas vu le match? On a encore perdu, ça nous fait deux matches non gagnés, zéro but marqué, un match nul pas vraiment aussi nul que ça, un point…  une vraie  gifle, c’est une équipe qui a de l’avenir…On a fait notre  apprentissage.

• Une analyse sur cette gifle?

> Laquelle ? Celle des Américains ou celle de Saïfi ?

• D’abord celle des Américains, si vous voulez bien…

> Une analyse ça se fait dans un laboratoire scientifique et, comme le football n’est pas une science exacte, ça ne va pas être possible.  Et pourtant,  on a touché la transversale, le ballon a refusé de rentrer… Ce n’est pas à moi d’aller pousser le ballon dans les filets, moi ma place c’est au  banc de touche, c’est aux attaquants de marquer.

• Vous faites rentrer un milieu défensif,  c’est-à-dire que  vous avez, encore une fois,  joué la défensive… C’est difficile de marquer, vous ne trouvez pas?

> L’essentiel est qu’on n’a perdu que par un petit but, et la Corée qui a pris 7 but ?  Vous me voyez moi,  avec un CV « Algérie 0 – Etats-Unis 7 ? »  Et puis, même si les Américains sont allés aux 8es de finale  …pour nous c’est carrément la finale, on va rentrer à la maison, ça y est,  maintenant on a fait notre apprentissage.

• Justement, un certain Tarek Diab et qui n’est pas un Algérien,  pour y voir une quelconque volonté de déstabiliser ou une quelconque  jalousie, et  il n’ y a pas de quoi –  a été très critique vis-à-vis de votre schéma tactique, si on considère qu’il y en avait un…

> Et qu’est-ce qu’il a déclaré encore ce Tarek Diab ?

(Lire la suite)

+ Suspension des Super Eagels: Le Nigeria revient sur sa décision

+ Suspension des Super Eagels: Le Nigeria revient sur sa décision Le Nigeria se plie à l’ultimatum de la FIFA et revient sur sa décision

Finalement, l’équipe nationale  de football du Nigeria ne se retirera pas des compétitions internationales, comme l’avait annoncé un conseiller du président du Nigeria, en guise de sanction  contre  les Super Eagels pour mauvais résultats au Mondial 2010. Pour rappel, le président nigérian Jonathan Goodluck, non content de la façon dont son équipe a quitté la coupe du monde, avait décidé le 30 juin dernier de la suspendre pour deux années de toutes compétitions internationales.

Dès qu’informée de la décision présidentielle, la FIFA, qui n’admet aucune immixtion des gouvernements dans la gestion des fédérations nationales, n’a pas tardé à réagir en lançant un ultimatum aux autorités nigérianes jusqu’à lundi (aujourd’hui) 18h00 pour revenir sur leur décision. Les autorités nigérianes n’ont pas trainé pour se plier à la mise en garde  de l’instance de Blatter et de reconsidérer leur décision.

Si les autorités nigérianes avaient campé sur leur position, la Fédération nigériane se serait exposée à une suspension sine die, avec le gel des aides financières, l’absence d’arbitres nigérians pour les rencontres internationales ainsi que la suspension des clubs et sélections de toute compétition internationale.

Motsdtete ( d’après fifa.com)

+ Une coupe du monde fourrée à la cocaïne

Le trophée de la coupe du monde donne bien des idées et inspire bien les trafiquants  de drogue. C’est ainsi qu’une réplique de la coupe Jules Remet bourrée de 11 kilos de cocaïne, a été interceptée  vendredi dernier, par les douaniers colombiens. Ce qui a attiré l’attention des contrôleurs, c’est la mauvaise qualité de la réplique de 36 cm de haut et qui paraissait avoir été confectionnée à la main. La cocaïne contenue dans  la statuette  a été mélangée à de l’acétone et de l’essence pour camoufler son odeur. Le colis, en provenance de Bogota, devait être réceptionné à Madrid.

+Equipe nationale: Reconduire l’échec?

+ Equipe nationale après un bilan peu reluisant Reconduire au Mondial: Reconduire l'échec? Reconduire l’échec?

Partira ? partira pas ? Quel faux suspens !  Ceux qui plaident pour le maintien de Saâdane à la tête de la sélection ont une drôle de  conception de la bonne gouvernance, des performances, les bonnes. Il faudrait qu’on nous explique depuis quand  deux défaites, un match nul et zéro but marqué sont à mettre au chapitre des bonnes performances.

Après tous les ratages, toutes les incohérences qui auront marqué « l’aventure » des Verts au Mondial sous la conduite d’un sélectionneur qui aura profité pour peaufiner son palmarès comme l’ont si bien fait remarquer Zekri,  Tarek Diab et Guendouz qui voit en le maintien de Saâdane comme catastrophe, c’est faire preuve, au moins,  de myopie. Reconduire un sélectionneur qui n’avait aucune prise sur son groupe,  qui a «  tactiquement » joué la prudence, à partir de son banc de touche et « castré » et muselé  des attaquants aux qualités indéniables, tels que Boudebouz et Abdoun, et lancé dans l’arène des joueurs sans talent et qui jouissent d’un statut particulier, alors qu’une qualification historique aux 8es de finale de la coupe du monde était du domaine du possible, c’est une blague de mauvais goût.

(Lire la suite)

+1/4 de finale: Allemagne 4- Argentine 0:La Mannschaft endiablée lamine l’Argentine/ Espagne 1 – Paraguay 0

La Mannschaft endiablée lamine l’ArgentineLes

Ce n’est pas par un, ou deux ou encore trois  mais par  quatre buts que l’Argentine s’est inclinée face à l’Allemagne. Elle en a en a bavé, aujourd’hui face à la Mannschaft et en  prend pour son compte et quitte le Mondial avec un score lourd, ou plutôt une vraie raclée.  Qui l’aurait cru? Qui aurait osé parier sur cette jeune équipe allemande, face à un favori du Mondial? Les hommes de Maradona n’ont rien pu faire pour freiner la machine « endiablée » allemande. Quand l’Allemagne ouvre le score à la 3e minute par l’intermédiaire de Thomas Müller, on pensait que les Argentins allaient revenir sans difficultés dans le match. Des occasions, ils ont en eu mais rien au tableau d’affichage. Ce seront même les Allemands qui ont failli corser la note quand Podolski et Mesut Özil ratent tour à tour le cadre (39′ et 42′).

Au retour des vestiaires, pas de temps à perdre pour les Argentins. Le match va à 100 à l’heure. Pas de cadeaux. Un missile signé Di maria à la 48e minute a failli faire mouche, pas très loin du cadre. Une occasion qui sera suivie par beaucoup d’autres côté argentin mais manque la concrétisation. La concrétisation sera chez les Allemands qui doublent la mise à la 68e minute lorsque Klose, qui hérite d’un ballon de Podolski complique la situation et signe le deuxième but de son équipe. Debout sur la touche, Maradona n’arrive pas à croire ce qui arrive à son équipe.Dans les tribunes, la chancelière allemande, Angela Merkel peut  jubiler et oublier pour un moment ses soucis politiques. Son équipe file droit vers les demi-finale comme le fait le jubulani dans les filets du portier argentin. A la 74e minute, Arne Friedrich  servi par Schweinsteiger, efface trois argentins et de trois pour la Mannschaft. A défaut de jambes pour  suivre le rythme infernal des Allemands, les Argentins n’ont  plus que les yeux pour constater les dégâts.

Pendant que l’Argentine – un des favoris – se démène  pour sauver l’honneur, les « humanoïdes » allemands, achèvent le boulot par un doublé de Klose à la  à la 89e minute. El Pibe de Oro sait que la messe est dite. L’argentine qui comptait sur son « Messi » va devoir plier bagages et rentrer à la maison. Les Allemands savourent. Ils le méritent amplement.

R.Z.motsdtete

Espagne 1 – Paraguay 0

Un petit but, beaucoup de  veine et une place en demi-finales.

L‘Espagne s’est qualifiée en s’imposant par un but à  zéro face au Paraguay, en quart de finale.  La première période aura été marquée par une domination des Ibères qui se sont créé de nombreuses occasions de marquer. Les assauts des Espagnols se heurtent à une arrière-garde paraguayenne quasi hermétique. 

La deuxième période aura été celle des rebondissements mais sans impact sur le tableau d’affichage. A la 59e minute, l’arbitre n’hésite pas à désigner le point de penalty en faveur de l’Albirroja suite à une faute de Gerard Piqué. A la transformation Lisboète qui se heurte au gardien Casillas et sauve son équipe. Trois minutes plus tard, c’est au tour du Paraguay d’être sanctionné et l’Espagne de bénéficier d’un tir au but, lorsque Antolin Alcaraz commet une faute dans la surface de vérité, sur Villa. Alanso tire et marque, mais l’homme en noir invalide le but. Rebelote. Alanso échoue dans son deuxième essai face à Justo Villar.

A dix minutes de la fin de la rencontre, David Villa, le meilleur buteur du Mondial africain, trouve le chemin des filets  et offre la victoire à son équipe, à la 83e minute. Le Paraguay   aurait pu niveler la marque à la 89e minute sur une frappe de Roque Santa Cruz mais l’intervention du gardien a été salutaire. Les Ibères joueront la demi-finale, la première de leur entrée en coupe du monde depuis 1934. 

R.Z.motdetete

 

+ Quart de finale: Uruguay 1- Ghana 1:(Uruguay qualifié aux tirs au but)

Uruguay 1- Ghana 1

Uruguay qualifié aux tirs au but (4-2)

 Les Uruguayens jubilentQuand un penalty change l’Histoire…

Ultimes secondes des prolongations, alors que les deux équipes étaient à égalité, l’arbitre siffle un penalty en faveur des Black Stars, consécutif à une main de Suarez sur sa ligne de but. Une qualification historique aux demi-finales au bout du pied de Gyan qui  tire mais rate  le cadre. La trajectoire du jubulani modifie celle de l’Histoire qui choisira l’Uruguay.

C’est peut-être le moment à retenir dans un match bien entamé par les Black Stars. La première période de la rencontre se  termine en leur faveur puisqu’ils ouvrent le score  sur une frappe des 30 mètres de Sulley Muntary (45′+2). Le rêve d’aller aux demi-finales se dessine.

A la reprise, le Ghana ne se replie pas et continue d’attaquer voulant assommer l’adversaire qui bénéficie d’un coup franc.  Forlan envoie le ballon dans la lucarne et remet les pendules à l’heure (55′). La suite aura été une bataille au milieu du terrain, avec beaucoup d’occasions d’aggraver le score  mais aussi beaucoup de déchet dans le jeu de part et d’autre. La fatigue se lit sur les visages. L’arbitre siffle la trêve d’une bataille qui aura duré 120 minutes.

Ce sera le moment fatidique des tirs au but fatale pour les Black Stars qui ratent à deux reprises. La Celeste qualifiée. Le Ghana qui pouvait figurer parmi le carré d’or abattu. Toute l’Afrique aussi…

R.Z.motsdtete
 

 

123456

KeepOpen |
quand j'ai la parole ... |
Copro89 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ZEN D ESPRIT
| Le blog du syndicat FO de D...
| les sociologues masqués